cruel

(Mot repris de cruelle)

cruel, elle

adj. [ lat. crudelis ]
1. Qui aime à faire souffrir ou à voir souffrir : Le meurtrier est décrit comme un homme froid et cruel impitoyable, inhumain, insensible ; doux, humain, sensible
2. Qui témoigne de la méchanceté, de la cruauté : Sourire cruel méchant, sadique ; bienveillant, bon, gentil
3. Qui cause une souffrance morale ou physique : Une perte cruelle douloureux, pénible ; léger hostile, triste ; clément

cruel

CRUEL, ELLE. adj. Qui prend plaisir à faire souffrir ou à voir souffrir. Cruel tyran. Être né cruel. Avoir l'âme cruelle, l'humeur cruelle. Un maître cruel. On le dit également en parlant de Quelques animaux. Le tigre est une bête cruelle.

Fig., Ses plus cruels ennemis, Ses ennemis les plus acharnés et les plus dangereux.

Fig., Destin, sort cruel, fortune cruelle, se dit en parlant des Grandes afflictions, des grands revers que fait éprouver la fortune.

Il signifie aussi Qui dénote la cruauté, où il y a de la cruauté. Action cruelle. Ordre cruel. Haine cruelle. Joie cruelle.

Guerre cruelle, Guerre acharnée, très sanglante.

Il signifie quelquefois, par exagération, Qui est sévère, inflexible, exigeant. Vous êtes cruel. Un père cruel.

Il signifie encore Qui est douloureux, insupportable. Un cruel supplice, une cruelle mort. Une peine cruelle. Des devoirs cruels à remplir. J'ai fait une perte cruelle. Ce fut un cruel moment pour nous. Il a fait cette année un cruel hiver. Vous lui avez fait un cruel affront. On lui fit de cruels reproches. Cette séparation fut bien cruelle. C'est une cruelle situation.

Il se dit, en un sens particulier, d'une Femme qui n'écoute point ses amants ou qui les rebute. Elle fut longtemps cruelle. Beauté cruelle. Cette femme passe pour n'être pas cruelle. Cette dernière phrase est du langage familier.

Il s'emploie souvent comme nom en parlant des Personnes. Ils veulent me séparer de vous, les cruels! La cruelle est sourde à nos plaintes. Cruel, vous m'abandonnez!

Fam., Ne pas trouver de cruelles, Être toujours heureux en amour.

cruel

Cruel, Crudelis, Immanis, Ferus, Importunus, Improbus, Atrox, Saeuus, Turpis, Trux, Austerus homo, Teter in aliquem, Praeditus crudelitate, Inhumanus, Immitis, Truculentus.

Mort d'une cruelle mort, Indigna morte peremptus.

Chose cruelle, et comme envoyée de l'ire de Dieu, Dira res.

Le plus cruel qui fut jamais, Saeuissimus quam qui vnquam.

Venir à estre cruel, Deduci de animi lenitate.

Cesser d'estre cruel, Exaeuire.

cruel


CRUELLE, ELLE, adj. CRUELLEMENT, adv. [Kru-èl, èle, èleman: 2eè moy. 3e e muet.] 1°. En parlant des personnes; inhumain, impitoyable, qui aime le sang. "Homme cruel; cruel tyran. — Il se dit en ce sens des animaux; "le Tigre est un animal cruel; et aussi du sort, du destin, de la fortune; "cruels destins, fortune cruelle. = Quelquefois il ne signifie que, sévère, peu complaisant: "ah! je comprends combien les Dieux me sont cruels. Télém. "Vous êtes bien cruel à vous-même de prendre un parti si douleureux. — En plusieurs occasions, la prép. envers vaut mieux: cruel envers vous-même.
   2°. En parlant des chôses, fâcheux, douloureux, insuportable: "c'est un cruel mal, une cruelle mort: il est cruel de se voir trahir par ses meilleurs amis.
   3°. En style badin, il est subst. un cruel, une cruelle: il fait le cruel: elle fait la cruelle en public: mais elle s'adoucit dans le particulier.
   Rem. 1°. Cet adj. suit ou précède, au gré du Poète ou de l'Orateur.
   Les cruels oppresseurs de l'Asie indignée.        Rous.
"Amour, cruel amour, tes amertumes et tes douceurs sont également funestes aux hommes, et les mortels périssent toujours ou de tes maux ou de tes remèdes. Jér. del. "Barbare, ta main cruelle a fait ces blessures, tes yeux plus cruels encôre les contemplent. Ibid.
   2°. Quelquefois cependant, cruel a des sens diférens, selon qu'il suit ou qu'il précède: cruel homme, cruelle femme, se dit d'un homme, d'une femme qui ne se laissent pas toucher par les plus vives instances, ou qui font eux-mêmes les instances les plus fortes: Vous êtes un cruel homme, de ne pas vous rendre à tant de sollicitations: c'est une cruelle femme, de vouloir me forcer à faire ce qui est contre mon devoir. — Homme cruel, femme cruelle, se dit d' un homme ou d'une femme, pleins de cruauté. C'est un homme cruel et sanguinaire, une marâtre cruelle, etc.
   CRUELLEMENT, avec cruauté, d'une manière cruelle. "Traiter quelqu'un cruellement: "Il l'a fait mourir cruellement.
   Rem. Il signifie, dans le jargon moderne, grandement, fortement. "Est-ce que notre condition et nos afaires peuvent changer? — Non: mais c'est aussi ce qui m'ennuie cruellement. Fonten. Dial. des Morts. "Je serai cruellement grondée. Th. d'Éduc. — C'est un mot à la mode, et pour plusieurs, une selle à tous chevaux: ils emploient cette expression à tort et à travers. L'Acad. ne met point cruellement en ce sens.

Synonymes et Contraires

cruel

adjectif cruel
2.  Qui exprime la cruauté.
Traductions

cruel


cruelle

grausamcruel, heartless, inhumane, bitterwreed, wreedaardig, barbaars, gruwelijkאביר לב (ת), אטום לב (ת), אכזר (ת), אכזרי (ת), אל אנושי (ת), בהמי (ת), ברברי (ת), זאבי (ת), חזק לב (ת), חסר רחמים (ז), כאוב (ת), מרושע (ת), נכאב (ת), צמא דם (ת), קניבל (ז), רצחני (ת), שטני (ת), מְרֻשָּׁע, אַכְזָר, בַּרְבָּרִי, רַצְחָנִי, שְׂטָנִי, חֲסַר רַחֲמִים, כָּאוּבwreedaardigcruelgrusom, ondkruelajulmaangkara, bengis, jahat, kejamcrudele, incrudelireatrox, barbarus, crudelisokrutnybrutal, desalmado, cruelgrymcruel, despiadadoقاسٍkrutýσκληρόςokrutan残酷な잔혹한grusomжестокийโหดร้ายzalimtàn nhẫn残忍的 (kʀyɛl)
adjectif
qui aime faire du mal aux autres être cruel avec qqn

cruel

[kʀyɛl] adjcruel