cuiller

cuiller

CUILLER. s. f. (On prononce et quelques-uns écrivent, Cuillère.) Ustensile de table dont on se sert ordinairement pour manger le potage et d'autres aliments liquides ou de peu de consistance. Cuiller d'étain, d'argent, de vermeil. Une cuiller et une fourchette. Une douzaine de cuillers. Cuiller à soupe. Petite cuiller. Cuiller à café.

Cuiller à potage, Cuiller pour servir le potage. On dit dans un sens analogue, Cuiller à ragoût, etc.

Biscuit à la cuiller, Biscuit long et mince, fort léger.

cuiller

CUILLER est aussi Un ustensile de cuisine servant à dresser le potage, et à divers autres usages. Cuiller de bois. Cuiller à pot.

Il se dit également Des ustensiles en forme de cuillers dont les artisans se servent pour les usages particuliers de leur art. Faire fondre du plomb, de la poix-résine dans une cuiller de fer. Cuiller à brai.

En Botan., Pétales en cuiller, feuilles en cuiller, etc., Pétales, feuilles, etc., qui ont la forme d'une cuiller.

cuiller


CUILLER, s. f. [On prononce fortement l'r finale, comme dans fer et mer. Acad. — Pron. cu-glièr; mouillez les ll; 2e ê ouv.] Ustensile de table, dont on se sert ordinairement pour manger le potage, pour le servir, et à d'autres usages. "Cuiller de bois, d'argent, d' étain. Cuiller à pot, à potage, à ragoût, à olives, etc.
   Rem. 1°. Il n'y a pas de mot qui ait été écrit de plus de manières diférentes. Cuiller, cuillier, cuillère, cuillière, culière, et même cueiller ou cueillère. cette dernière ortographe et la prononciation qu'elle indique semblerait plus conforme à l'étymologie et au sens du mot, qui vient de cueillir, et qui en est l'instrument, mais elle est, aussi bien que les aûtres, contre, l'usage actuel. — Dans les Provinces Méridionales, plusieurs prononcent keuillé ou keuillère; c'est un gasconisme.
   2°. Du temps de Malherbe, il y eut à la Cour d'Henri IV une grande contestation, s'il falait dire cuiller, ou cuillère. Ceux de delà la Loire, qu'on apelait les gens du pays d'Adiousias, étaient pour le 2d; et ceux de deçà, que Malherbe apelait, du pays de Dieu vous conduise, tenaient pour le 1er. Cette dispute dura si long-temps, qu'elle obligea le Roi d'en demander à Malherbe son sentiment. Son avis, fut qu'il falait dire cuiller. Le Roi (qui était Gascon) ne se rendant point à ce jugement; il lui dit ces mêmes paroles: "Sire, vous êtes le plus absolu Roi, qui ait jamais gouverné la France; et avec tout cela, vous ne sauriez faire dire de deçà la Loire une cueillère, à moins que de faire défense, à peine de cent livres d'amende, de la nommer aûtrement. Vie de Malherbe.
   3°. Cuiller est fém. et Ménage dit qu'il fait cette remarque en faveur des Gascons, qui le font masc. On dit, une cuiller, et non pas un cuiller.

Traductions

cuiller

spoon

cuiller

cuchara

cuiller

ложка

cuiller

lžíce

cuiller

ske

cuiller

lusikka

cuiller

žlica

cuiller

スプーン

cuiller

숟가락

cuiller

skje

cuiller

łyżka

cuiller

colher

cuiller

sked

cuiller

ช้อน

cuiller

kaşık

cuiller

thìa

cuiller

调羹,

cuiller

Лъжица

cuiller

cuiller

cuillère [kɥijɛʀ] nf
(= ustensile) → spoon
cuiller à café → coffee spoon
cuiller à soupe → soup spoon
petite cuiller → teaspoon
la cuiller de bois, la cuiller en bois (fig) (= dernière place) → the wooden spoon
(CUISINE) (= cuillerée) → spoon, spoonful
une cuiller à café de qch → a teaspoon of sth, a teaspoonful of sth
une cuiller à soupe de qch → a tablespoon of sth, a tablespoonful of sth