cuivre


Recherches associées à cuivre: laiton

cuivre

n.m. [ lat. cyprium aes, bronze de Chypre ]
1. Métal brun-rouge, conducteur de l'électricité et qui entre dans la composition de nombreux alliages : Cuivre rouge cuivre pur anc. nom du laiton
2. Objet fait en cette matière : Astiquer les cuivres.
De cuivre,
qui a la couleur rougeâtre du cuivre : L'horizon était de cuivre.

cuivres

n.m. pl.
Ensemble des instruments de musique à vent, en métal et à embouchure (cors, trompettes, trombones, saxophones) d'un orchestre.

CUIVRE

(kui-vr') s. m.
Métal rougeâtre, moins dur que le fer ; les anciens chimistes l'appelaient Vénus, à cause de sa tendance à s'unir avec les autres métaux.
Avant la première guerre punique le cuivre était à l'argent comme 960 est à 1 ; il est à peu près aujourd'hui comme 73 1/2 est à 1 [MONTESQ., Esp. XXII, 5]
À la suite de l'argent paraît le cuivre qui a avec ce métal une grande affinité ; il est lui-même suivi de l'étain, du plomb, du fer [BONNET, Contempl. nat. 3e part. ch. 4]
Le cuivre précieux que, depuis un temps immémorial, on tire des mines de Délos et que l'art industrieux convertit en vases élégants [BARTHÉL., Anach. 76]
Cuivre jaune, voy. LAITON.
Le cuivre naturel est rouge ; et ce qu'on nomme cuivre jaune est du cuivre jauni avec la calamine [c'est-à-dire allié au zinc, qui, en une certaine proportion, lui donne la teinte de l'or] [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. X, p. 505, dans POUGENS]
Cuivre vierge, celui qui sort de la mine. Cuivre blanc, alliage de cuivre, d'arsenic et de zinc. Cuivre noir, celui qui n'a pas été encore parfaitement purifié. Cuivre de rosette, celui qui a été entièrement purifié des autres métaux.
Terme de graveur. Planche gravée sur cuivre. Acheter les cuivres d'un ouvrage. Couper le cuivre, manier le burin.
Terme de musique. L'ensemble des instruments à vent dont le corps est métallique. Le cuivre ou les cuivres dominent dans cet orchestre.
Et moi, je vais rester, souffrir, agir et vivre ; Voir mon nom se grossir dans les bouches de cuivre De la célébrité [V. HUGO, Voix, 29]
Terme de minéralogie. Cuivre bleu, variété bleue de carbonate de cuivre. Cuivre corné, chlorure de cuivre. Cuivre gris, sulfure de cuivre antimonifère. Banc de cuivre, pierre dure et jaunâtre, employée à paver les cours des maisons.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Sus un coffre ferré de cuivre [, Lai de l'ombre]
  • XIVe s.
    Roches sont moult agues, et li fosse [fouit] on toudis ; Car li ors croist desous, et argens et vernis, Q œuvres, metaus, estains, tout croist en che pourpris [, Baud. de Seb. XIII, 64]
  • XVe s.
    Venus par le cuyvre entendon, Et aussi c'est mouit bien son nom [LA FONT., 415]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. cuprum ; en grec, c'est le nom de l'île de Chypre, à cause du cuivre qu'on trouvait dans cette île.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CUIVRE. Ajoutez :
    Eau de cuivre, composition contenant de l'acide oxalique, de l'esprit-de-vin et de l'essence de térébenthine, qu'on emploie pour nettoyer le cuivre.

    ÉTYMOLOGIE

    • Ajoutez : Pline n'a que aes cyprium et cyprium seul. Cuprum se trouve au IIIe siècle, dans Spartien.

cuivre

CUIVRE. n. m. Métal rougeâtre ductile et malléable. On l'appelle aussi Cuivre rouge. Plaque de cuivre. Fontaine, cuvette, chandelier, chenets de cuivre. Casserole de cuivre. Cuivre étamé. Monnaie de cuivre. Graver sur une planche de cuivre, sur cuivre.

Cuivre jaune, ou Laiton, Alliage de cuivre et de zinc.

Cuivre blanc, Alliage de cuivre, d'arsenic et d'étain.

Cuivre noir, Celui qui n'a pas encore été parfaitement purifié.

Cuivre vierge, Celui qui sort de la mine, qui n'a point été fondu.

Il désigne par extension la Planche de cuivre sur laquelle on a gravé. Acheter les cuivres d'un ouvrage.

Il se dit aussi des Instruments à vent dont le corps est de cuivre. Les cuivres dominent dans cet orchestre.

cuivré

CUIVRÉ, ÉE. adj. Qui a la couleur du cuivre. Couleur cuivrée. Teint cuivré.

Il signifie, par extension, Qui résonne comme le cuivre. Voix cuivrée.

cuivre


CUIVRE, s. m. [Kuivre; 2e e muet.] Métal rougeâtre quand il est pur. Cuivre rouge. Plaque, fontaine, cuvette, chandelier de cuivre. Monnoie de cuivre. — Cuivre jaûne, aûtrement laiton. — Cuivre noir, est celui qui n'a pas encôre été purifié.

Traductions

cuivre

Kupfer, Blechblasinstrumentcopper, brasskoper, roodkoperנחושת (נ), נְחֹשֶׁתkoperмедcoureměď, meďkobberχαλκός, μπακίριkuprocobrevaskkuparirézkoparrame, ottone구리aesvarisvarškoppermiedźcobrecupruмедьmeďbakerkopparbakırđồng, đồng đỏنُحَاسbakarทองแดง (kɥivʀ)
nom masculin
1. métal jaune ou rouge une casserole en cuivre
2. les instruments de musique en métal

cuivre

[kɥivʀ] nmcopper
cuivre rouge → copper
cuivre jaune → brass
les cuivres (MUSIQUE) → the brass