cupide

(Mot repris de cupides)
Recherches associées à cupides: cupidon, cuspide, outrageux

cupide

adj. [ du lat. cupere, désirer ]
Litt. Qui est avide d'argent, de richesses : Un prêteur cupide âpre au gain ; rapace

CUPIDE

(ku-pi-d') adj.
Qui désire ardemment.
Relevé, courageux, et cupide d'honneur [RÉGNIER, Sat. V]
Peu usité en ce sens.
Qui a de la cupidité, avide d'argent. Un administrateur cupide. Une cupide ardeur.
Frappant du même coup, par un sage décret, Et sur l'homme cupide et sur l'homme indiscret [ARNAULT, Blanche et Montcassin, I, 2]

REMARQUE

  • On a dit que ce mot était dû à Roederer ; mais, comme on voit, il est bien plus ancien.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Plus encores infiniment estoit cupide et insatiable de richesses [, l'Amant ressuscité, p. 106, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Cupide [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. cupidus, de cupere, désirer.

cupide

CUPIDE. adj. des deux genres. Qui a de la cupidité.

cupide

Cupide, ou convoiteux, Cupidus.

cupide


*CUPIDE, adj. CUPIDITÉ, s. f. L'adjectif est un vieux mot depuis peu rajeuni. "La Noblesse avoit jeté un oeil cupide sur les revenus de l'Église. Hist. d'Angl. "Les dévastateurs les plus sanguinaires de l'Amérique n'étoient pas les plus cupides. Linguet. "Femme ambitieuse et cupide. Anon. "Ces établissemens obscurs d'usure et de rapine, où des hommes avilis et cupides abusoient sans frein de l'empire, que leur donnoient sur de jeunes gens les momens de besoin et d'égaremens. Necker. "Les Nations cupides sont comme les individus, etc. Anon. Bientôt on voudra nous persuader que le métier cupide du Courtisan est le métier le plus glorieux. Mercier.
   CUPIDITÉ, desir immodéré, convoitise. Cupidité insatiable. — Il se prend aussi pour la concupiscence en général. "Le poids de la cupidité entraîne les hommes au péché; mais ils peuvent le surmonter avec l'aide de la grace.
   Rem. Coeffeteau et Malherbe se servaient toujours de ce mot. Vaugelas le condamnait, et lui préférait convoitise. Ménage n'aimait ni l'un ni l'aûtre, quoique Mrs de Port-Royal l'eussent souvent employé dans leurs ouvrages. Le P. Bouhours ne le trouvait bon qu'en Théologie et en Chaire, pour signifier la concupiscence. L'Acad. l'a toujours dit, pour signifier desir immodéré. Suivant Th. Corneille, on doit l'employer absolument et sans régime. On dit, à la vérité, la cupidité des hommes est insatiable; mais on ne dit point, la cupidité des richesses, la cupidité de régner. — Aujourd'hui, cupidité est plus usité que convoitise; mais, comme dit Th. Corneille, on l'emploie sans régime.

Synonymes et Contraires

cupide

adjectif cupide
Littéraire. Avide d'argent.
insatiable, intéressé -littéraire: rapace.
charitable, désintéressé, généreux, prodigue -littéraire: dissipateur, libéral.
Traductions

cupide

חמדני (ת), רודף בצע (ת), חַמְדָנִי

cupide

angkara murka, greedy, loba

cupide

rangig, gierig

cupide

greedy

cupide

cupido, avido

cupide

nenasytný

cupide

grådig

cupide

ahne

cupide

pohlepan

cupide

欲ばりの

cupide

욕심 많은

cupide

grådig

cupide

chciwy

cupide

girig

cupide

โลภ

cupide

tham lam

cupide

贪婪的

cupide

[kypid] adjgreedy, grasping