cuveau

CUVEAU

(ku-vô) s. m.
Petite cuve.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Qui fait vignes, li coux [le coût] est grans ; Car bastons y fault à oultraige, Cuves, cuvaux, queux, reliaige.... [EUST. DESCH., Poésies mss. f° 363, dans LACURNE]
    Chaudiere, baignoire et cuviaux [, ib. f° 442]
  • XVIe s.
    Pour ton ber [ô vin], tu eus un cuveau ; Tu es sain ; mais, abreuvé d'eau, C'est alors qu'il t'empire [J. LE HOUX, XVI]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de cuve ; bourguig. quevea ; provenç. cubel.

cuveau

CUVEAU. n. m. Petite cuve.