cyclope

CYCLOPE

(si-klo-p') s. m.
Terme de mythologie. Espèce de géants qui n'avaient qu'un œil rond au milieu du front, qui habitaient la Sicile, et que certains récits mythologiques donnaient pour aides à Vulcain dans ses forges de l'Etna.
Apollon, indigné de ce que Jupiter par ses foudres troublait le ciel dans les plus beaux jours, voulut s'en venger sur les cyclopes, qui forgeaient les foudres, et les perça de ses flèches [FÉN., Tél. II]
Il me représentait d'un côté les cyclopes, géants monstrueux qui dévorent les hommes [ID., ib. I]
Le public vous a l'obligation de connaître le Vésuve et l'Etna beaucoup mieux qu'ils ne furent connus du temps des cyclopes [VOLT., Lett. Hamilton, 17 juin 1773]
Lassés de leurs fardeaux énormes Les cyclopes à demi nus Reposent leurs têtes difformes Sur leurs travaux interrompus [BERNIS, Quatre part. du jour, Midi.]
On attribua tous ces ouvrages [les murs cyclopéens] aux cyclopes, dont le nom réveille des idées de grandeur, puisqu'il fut donné par les premiers poëtes tantôt à des géants, tantôt à des enfants du ciel et de la terre chargés de forger les foudres de Jupiter [BARTHÉL., Anach. ch. 53]
Nom d'un ancien peuple d'Arcadie.
Les cyclopes primitifs d'Arcadie paraissent, selon les traditions recueillies par Aristote, avoir habité originairement la Thrace [PETIT-RADEL, Rech. sur les monum. cyclop. p. 11]
Terme de tératologie. Nom donné autrefois aux monstres cyclocéphales dont les deux yeux étaient réunis en un seul.
Tantôt c'est une espèce de cyclope sans nez ni bouche et qui n'a qu'un œil au milieu du front ; tantôt c'est un fœtus absolument privé de sexe et d'anus [BONNET, Consid. corps organ. Œuvres, t. VI, p. 455, dans POUGENS.]
Terme de zoologie. Genre de coquillages qui se trouvent dans les eaux stagnantes et dont la couleur varie beaucoup.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme venant des mots grecs : cercle et œil.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CYCLOPE. Ajoutez : - REM. Racine a employé Cyclope sans article : La personne de Cyclope, Lexique, éd. P. Mesnard.

cyclope

CYCLOPE. n. m. T. de Mythologie. Sorte de géant monstrueux qui n'avait qu'un oeil, de forme ronde, au milieu du front. L'antre des Cyclopes. Quelques récits mythologiques donnent les Cyclopes pour forgerons à Vulcain.

Il se dit par analogie de Quelqu'un qui n'a qu'un oeil.

Traductions

cyclope

קיקלופ (ז)

cyclope

ciclop

cyclope

Zyklop

cyclope

cyclops

cyclope

ciklopo

cyclope

cíclope

cyclope

cyclope

cyclope

ciclope

cyclope

cyclops

cyclope

cycloop

cyclope

ciclope