dès


Recherches associées à dès: dès lors, dès que

dès

prép. [ du lat. de ex, hors de ]
1. Marque le point de départ dans le temps, la postériorité immédiate de l'action principale : Il a travaillé dès sa majorité à dater de
2. Marque le point de départ dans l'espace : On entendait la radio dès le vestibule depuis

dès lors

loc. adv.
1. À partir de ce moment-là : Ils furent embauchés en même temps ; dès lors ils furent inséparables.
2. En conséquence : Elle a dépassé la vitesse limitée ; dès lors elle a perdu trois points sur son permis de conduire de ce fait

dès lors que

loc. conj.
Du moment que ; puisque : Dès lors que tu es prudent, tu peux utiliser ma voiture.

dès que

loc. conj.
Marque la postériorité immédiate de l'action principale : Dès qu'il a su la nouvelle, il lui a téléphoné aussitôt que

DÈS

(dê ; l's se lie : dê-z aujourd'hui ; dans dès que, l's ne se prononce pas et c'est à tort que plusieurs disent dès' que ; dans dès hier, la prononciation varie, les uns disant dè-zièr, et les autres dê-ièr) prép.
À partir de, à dater de, à compter de.
L'homme dès sa naissance.... Nous nous aimions tous deux dès la plus tendre enfance [RAC., Théb. II, 1]
Demain, dès cette nuit, je prendrai des mesures [ID., Athal. V, 2]
Dès, placé devant un adverbe ou nom de temps.
Peut-être dès demain, dès la nuit, dès ce soir, J'en verrais des effets que je ne veux pas voir [CORN., Poly. V, 1]
C'est donc dès maintenant et sans différer que nous devons donner nos soins à.... [BOURD., Pensées, liv. I, p. 103]
Cependant le sénat.... Dès hier vous nomma gouverneur de l'Asie [VOLT., Catil. II, 3]
Dès longtemps, depuis longtemps.
Et vos soins trop prudents Les ont [mes amis] tous écartés ou séduits dès longtemps [RAC., Brit. III, 5]
Vous m'aimez dès longtemps ; une égale tendresse Pour vous depuis longtemps m'afflige et m'intéresse [ID., Mithr. II, 6]
Dès avant, même avant.
Moi je vins hier ? - Sans doute ; et dès avant l'aurore Vous vous en êtes retourné [MOL., Amphit. II, 2]
Dès, placé devant un nom de ville ou un adverbe de lieu et signifiant à partir de là.
Vous savez qu'il tomba malade dès Amboise [MAINTENON, Lett. à l'abbé Gobelin, 27 oct. 1675]
Mme de Chaulnes prend ses mesures dès ici pour s'en aller à Chaulnes trois jours après son arrivée [SÉV., Lett. 16 oct. 1687]
Ce grand sacrifice était déjà commencé dès Smolensk ; Rostopchine l'acheva [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 2]
Dès lors, loc. adv. Dès ce moment, dès ce temps, aussitôt. Il avait dès lors imaginé ce moyen. Dès lors il commença ses poursuites.
Il me souvient pourtant que, s'il fut notre appui, Nous vous dûmes dès lors autant et plus qu'à lui [CORN., Pomp. III, 2]
Ah ! si d'un autre amour le penchant invincible Dès lors à mes bontés vous rendait insensible [RAC., Mithr. IV, 4]
Mais, seigneur, c'est un roi malheureux et soumis, Et dès lors je le compte au rang de mes amis [ID., Alex. V, 1]
Dès lors que, du moment que, par cela que.
Les grands se font honneur dès lors qu'ils nous font grâce [LA FONT., Fabl. I, 14]
Dès là, loc. adv. À partir de là, en conséquence.
Les mêmes raisons mettent Jésus-Christ au-dessus d'une si vaine accusation, qui dès là, comme nous l'avons remarqué, ne sert plus qu'à justifier que ses miracles sont incontestables [BOSSUET, Hist. II, 12]
Cette vie n'est pas une vie chrétienne, et dès là c'est une vie de réprobation et d'infidélité [MASS., Car. Salut.]
J'insistai sur l'inutilité et dès là sur l'indécence d'un article qui ne réglait rien [SAINT-SIMON, 299, 87]
Il [Descartes] commence par supposer que l'âme ne peut avoir aucune influence sur le corps, et dès là il s'avance trop [VOLT., Newton, 1]
Dès là que, loc. conjonctive. Puisque, attendu que.
Quand le cerveau et le cœur demeureraient en leur entier, dès là que les esprits manquent, les ressorts cessent faute de moteur [BOSSUET, Connaiss. II, 12]
Dès là que Jésus-Christ nous donne son corps, dès là.... [ID., Euch. 2]
Dès là que vous vous prêtez à tout vos penchants, pourvu qu'ils n'aillent pas jusqu'à l'infraction visible et grossière du précepte.... dès là vous renoncez au désir de votre perfection [MASS., Car. Tiéd. 1]
Vous appartenez à Jésus-Christ, dès là que le monde vous réprouve [ID., ib. Resp. hum.]
Dès là qu'elle dépend de sa conscience, il faut.... [J. J. ROUSS., Ém. V]
Dès là qu'il [Dieu] existe, il est nécessaire que son existence remplisse tout l'espace et tous ses ouvrages [VOLT., Dial. XV, 1]
Dès que, loc. conj. Aussitôt que, quand. Dès qu'on se sent en colère, il ne faut ni parler, ni agir.
Seigneur, vous serez roi dès que vous voudrez l'être [ID., Brutus, III, 7]
Dès aussitôt que, tout aussitôt que.
Dès aussitôt que je comprends quelque chose.... [DESC., Médit. 5]
Cette locution a vieilli.
Dès que, signifiant puisque. Dès que vous en êtes tombé d'accord, je n'ai plus rien à dire.
Dès que l'homme est l'ouvrage de Dieu, l'homme ne peut plus vivre que conformément à la volonté de son auteur ; et dès que Dieu a fait de l'homme son ouvrage et son ouvrage le plus parfait, il n'a pu le laisser vivre au hasard sur la terre [MASS., Car. Évid. de la loi.]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Dès or [il] comence li conseils que mal prist [, Ch. de Rol. XI]
    Dès les apostres ne fut hom tel prophete [, ib. CLXIV]
    [Des pechés] Que je ai fait dès l'hore que nés [je] fu [, ib. CLXXII]
  • XIIe s.
    Dès les porz d'Aspre de ci qu'en Durestant [, Ronc. p. 39]
    Dès le matin jusqu'à soleil couchant [, ib. p. 68]
    Li clers fut sages dès qu'il issi d'enfance [, ib. p. 165]
    Bien [je] cuidai vivre sans amour Dès ore en pais tout mon aé [âge] [, Couci, III]
    Qu'il s'en prennent à mon maistre d'Oisi Qui m'a apris à chanter dès enfance [QUESNES, Romancero, p. 98]
    Dès le mont St Michiel jusqu'à Chastel-Landon [, Sax. XX]
  • XIIIe s.
    Toute ceste navie vous tenrons nous pour un an, dès le jor que nous du port de Venise departirons [VILLEH., XIV]
    Uns miens amis me vint dès ersoir acointer [, Berte, X]
    Par la forest du Mans, dès qu'il fu ajourné [jour] [, ib. XLV]
    Dès lors, se je le fusse [si j'étais Berte], l'eüssé-je gehi [avoué] [, ib. CXVIII]
    Dame, par Diex, se ge peüsse, Volentiers vostre grace eüsse, Dès lors que au sentier entrasse, Bel acueil de prison getasse, Qui leens est emprisonnés [, la Rose, 10275]
    Et aussi dès avant qu'il soient semé, li gaaignage de teres est contés pour muebles [BEAUMANOIR, XXIII, 4]
    Dès là nous alames en Ausonne [Auxonne] [JOINV., 210]
    Et en alames à tout nostre hernoiz que nous avions fait mettre dès Ausone jusques à Lyon [ID., ib.]
    Dès illec en avant [dorénavant] fu mon prestre bien cogneu en l'ost, et le monstroient l'un à l'autre [ID., ib. 231]
    Il vouloit que dès lors en avant feussent tout un [ID., ib. 260]
  • XIVe s.
    Dès ce que l'enfant est né, il se delette à gouter le laict de sa nourrice [ORESME, Eth. 39]
    Et dès maintenant peut asses aparoir quele chose est science [ID., ib. 173]
  • XVe s.
    Et aussi messire Charles de Behaigne son fils, qui dès lors s'appeloit roi d'Allemaigne, et en estoit roi notoirement.... [FROISS., I, I, 269]
    Le lendemain dès ce qu'il fut arrivé [COMM., I, 2]
    Dès ce qu'ils vindrent à la riviere [ID., I, 6]
    Le desir que le roy avoit dès longtemps [ID., IV, 7]
  • XVIe s.
    Dès lors retint et donna le droict nom De la pucelle à ses flustes rurales [MAROT, IV, 51]
    Pantagruel, lequel j'ay servy à gaiges dès ce que je feus hors de paige jusques à present [RAB., Pant. II, Prol.]
    Je me suis dez tousjours entretenu des imaginations de.... [MONT., I, 77]
    Dez la premiere nuict d'aprèz ses oblations [ID., I, 96]
    Dez sa tendre enfance [ID., I, 164]
    Elle eut tel remords, que, dès lors en là, elle ferma la porte à tous ses amoureux. - Et dès l'heure [le roi] lui donna l'estat de procureur general [DESPER., Contes, VI]
    Les variables accidens que la vieillesse du temps a produits dès et depuis l'origine du monde [AMYOT, Préf. XIV, 42]
    Ces cimens resistent à l'eau dès incontinent estre posés [O. DE SERRES, 768]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, drès (je vois beaucoup de personnes qui sont en cette prononciation : drès que je serai en état, remarque Marg. Buffet, Observ. p. 133, 1668) ; bourguig. dos ici, dès ici ; provenç. des, dès, des que, deis que, dès que ; anc. espagn. des que, dès que ; du latin de-ex, double préposition, comme dans, qui représente de-intus. La conjonction com posée dès que est une ellipse pour dès ce que, comme on le voit par l'historique.

des

DES. Voyez DU.

dès

DÈS. prép. de temps et de lieu. Depuis, à partir de. Dès cette époque-là. Dès l'enfance. Dès hier. Dès Orléans. Ce fleuve est navigable dès sa source. J'y travaillerai dès demain, dès la semaine prochaine.

DÈS LORS, loc. adv. Dès ce moment-là, dès ce temps-là. Je vis bien dès lors où il voulait en venir. Dès lors il commença ses poursuites. Il annonçait dès lors ce qu'il serait un jour. Il s'emploie aussi pour Delà, par forme de conséquence. On ne peut établir ce fait capital, et dès lors tombe toute l'accusation. Il ne peut user de ce moyen; qu'avons-nous dès lors à craindre de lui?

DÈS QUE, loc. conj. Aussitôt que. Dès que le soleil fut levé. Dès qu'il parut. Dès que je serai arrivé.

dés

Dés, Tantost est une preposition qui signifie commencement de trait, ou de temps, comme Dés ma jeunesse je me suis accoustumé à cela. Ab adolescentia, aut ab adolescentulo illi rei assueui. Ou de lieu, comme, Dés Paris je me suis trouvé mal, A Lutetia coepi male habere. Dés la racine. A radice, vel vsque ab radice, vel vsque ab stirpe. Tantost une partie qui ne regit aucun cas, mais est mise en composition, ores avec les noms, ores avec les verbes, et importe signification privative de la naifve d'iceux noms et verbes, et retient toutes ses lettres, si les noms et verbes avec lesquels elle est composée commencent par une voyele, comme Avantage, Desavantage, Apprendre, Desapprendre. Mais elle perd la derniere, quand iceux noms et verbes commencent par une consone, comme Pourveu, Depourveu, Faire, Defaire: Car la lettre s, n'y doit pouvoir, ne la prononciation Françoise en tels endroits ne la recognoist aucunement. Et n'est pourtant à dire que telles dictions soient composées de la preposition De. voyez De.

J'ay mal joué dés le commencement, Male iam ab initio calculum promoui. Id est, Inauspicato rem aggressus sum, Male auspicatus sum.

Dés l'enfance, A puero, A pueris, Vsque a pueris.

Dés le fin matin, Primo mane.

Dés le fin poinct du jour, Primo diluculo, Ab aurora.

Dés aujourd'huy, Ex die hoc.

Je les ay ouy dés ici, Eos vsque istinc exaudiui.

Dés incontinent qu'on fait des fondemens, Quum primum statim fundamenta iaciuntur.

Dés maintenant, ou dés à present je feray comme tu me commanderas, Iamiam faciam vt iusseris.

Desormais, Iam, Posthac, In posterum, Deinceps.

Dés qu'il fut arrivé, Primo statim aduentu.

Dés, ou Depuis ce temps là, Ab illo tempore, Ex eo, Ex eo tempore, Ex illo.

Dés le temps de Romule, Vsque a Romulo.

des


DES. Il s'écrit sans accent, quand il est article, et avec un accent grâve, dès, quand il est préposition.
   DES, particule, qui tient lieu de la prép. de, et de l'article les: on la met pour de les. "La folie des hommes, la vanité des femmes, etc. — Pron. devant une consone: dè fame, et dèz, devant une voyelle, ou une h muette: dèz home, l'è fort ouvert. Quelques-uns font cet e muet devant une voyelle: c'est une bien mauvaise prononciation.
   1°. DES est article, ou défini, ou indéfini. Si c'est le 1er, il est au génitif, quand il est régi par des noms; ou à l'ablatif, quand il est régi par des verbes. "L'étude des Belles-Lettres: Comblé des biens de ce monde. — Quand il est article indéfini, il est au nominatif. ou à l'acusatif. "Des hommes savans ont dit, etc. J'ai vu des chôses admirables.
   2°. DE, ou DES, paraissent également bons en certains endroits; comme lettres pleines de marques, ou des marques de, etc.: mais il faut observer qu' on doit mettre de, quand la chôse est indéterminée, et des, quand elle est déterminée. Ainsi, l'on doit dire, des lettres pleines de marques d'amitié, et pleines des marques de son amitié, etc.; et ainsi des aûtres semblables.
   DÉS, est aussi une préposition inséparable de certains mots, qui leur done une signification contraire à celle qu'ils ont, étant simples; comme, désavantage, déshériter, etc. Dés a l'é fermé, et non pas muet: il le faut marquer d'un accent aigu.
   DèS, prép. de temps et de lieu [, et devant une voyelle, ou une h muette, dèz, ê ouv. — On écrivait aûtrefois dez, mais le z désigne l'é fer.: cette ortographe induit à une mauvaise prononciation.] Depuis. "Dès l'enfance, dès le point du jour; dès Orléans, dès sa source, etc.
   Rem. 1°. Dès peut s'unir avec avant, ou après, qui sont aussi des prépositions de temps. "Dès avant le sacrifice. Boss. "Dès après la Messe: d'abord vaut pourtant mieux, sur-tout avec le dernier. — L'Auteur des Réflexions, etc., remarque que quelques persones faisaient dificulté de se servir de dès avant, mais que de bons Auteurs s'en sont servi, et qu'il a d'ailleurs quelquefois plus de force qu'avant. "Vous voulez que je prie pour vous: je le faisois dès avant que vous me l'eussiez demandé. Let. de St. Aug. — Mais avec le régime de l'infinitif, dès avant a quelque chôse de sauvage. "Il l'avoit déclaré son successeur, dès avant d'entreprendre l'expédition qu'il fit contre l'Angleterre. (Hist. d'Angl.) Même avant d'entreprendre, etc., serait plus régulier.
   Dès auparavant, est bon quand il est adverbe; il ne vaut rien quand il est préposition. On dit bien, il l'avait prédit dès auparavant: mais c'est mal parler que de dire, comme Mde de B... "Il étoit résolu, dès auparavant la mort de Harold, de recouvrer par les armes ce qu'il avoit perdu. Hist. d'Angl. Voy. AUPARAVANT.
   Dès à présent, dès maintenant, sont d'un usage plus comun, et à présent, maintenant, sont les adverbes avec lesquels dès aime mieux à s' associer.
   2°. Dès que, conjonction, sert aussi à désigner le temps. "Dès qu'il fut venu. — Il a aussi quelquefois le sens de puisque: Dès que vous le voulez, je le ferai. On dit aussi, mais seulement dans le discours familier, dès là que, dans le même sens.
   3°. Dès là (à caûse de cela,) est vieux et inusité. "Sarmates, peuples qui ne savoient combattre qu'à cheval, et dès là, étoient peu propres à soutenir un siège. P. Barre, Hist. d'Allem. "Il n'est pas davantage en usage pour dès-lors. "Ceux qui ont embrassé le Christianisme dans les Castes les plus nobles, comme celle des Brames, sont dès-là (dès-lors) en butte aux plus indignes traitemens. Let. Édif.
   4°. Quoique dès ait beaucoup de raport avec depuis pour le sens, il ne peut pas toujours le remplacer. Dès long-temps, pour depuis long-temps, m'a toujours fait de la peine, soit en prôse, soit en vers. "Le Cardinal de Lorraine, dès long-temps avoit médité en lui-même de proposer, etc. "Peuple, dont les débordemens auroient dès long-temps englouti l'Europe, si, etc. Thomas, parlant des Turcs. — M. Linguet a dit aussi: dès long-temps, dans le Siècle d' Alexandre, 2e édit. pag. 188. — Racine a dit, plus anciènement:
   Vous me donnez des noms qui doivent me surprendre;
   Et les Dieux, dès long-temps contre moi déchaînés,
   À~ mon orgueil encor, les avoient épargnés.
       Iphigénie.
On peut passer cette licence aux Poètes génés par la mesure: mais en prôse, je crois qu'il faut dire, depuis long-temps.
   5°. Je pense aussi que dès n'est bon qu'avec les temps suivans des verbes; l'imparfait, le prétérit, et le plus que parfait. "Il était à Paris; il avait quité ce poste; il vint ici; il s'en retourna; il s'en est alé dès l'année, etc. Au présent, on doit se servir de depuis. Dans l'Hist. du Parlement de Paris, par voltaire, on lit cette note. "Maillezais, Évêché qui n'existe plus, et qui est transféré à la Rochelle dès l'année 1649. Il falait dire, ce me semble, qui a été transféré dès l'année, ou, qui est transféré~ depuis l' année 1649.

Traductions

dès

from, sincemetingangvan, sedert, vanaf, van, van ... afab, seit ()
préposition
à partir de suivi de que ou d'un nom dès qu'il est arrivé dès le début

dès

[dɛ] prép
(= à partir de) → from
dès le mois de novembre → from November
dès le début → right from the start
dès à présent → here and now
(= aussitôt après) dès son retour (dans le passé) → as soon as he got back
Il vous appellera dès son retour → He'll call you as soon as he gets back.
dès réception → upon receipt
dès que → as soon as
Il m'a reconnu dès qu'il m'a vu → He recognized me as soon as he saw me.
(autres locutions) dès lors → from then on
dès lors que → from the moment, from the moment that