débarder

(Mot repris de débardent)

DÉBARDER

(dé-bar-dé) v. a.
Tirer du bois hors des bateaux ou des trains de flottage, et le porter sur le bord.
Par extension, débarquer toutes sortes de marchandises.
Terme de forêts. Transporter des bois hors du taillis où ils ont été coupés, afin que les voitures n'y entrent pas.
Déchirer des bateaux hors de service.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Lors eussiez veu grans courciers desbarder, Haulx appareilz getter pour mieulx s'ayder [J. MAROT, V, 133]

ÉTYMOLOGIE

  • Dans l'exemple de J. Marot, l'étymologie est évidemment de, et barder ; il est probable que les autres sens en proviennent, le sens de debarder (ôter la barde) s'étant étendu à ôter toute autre chose ; cependant, pour ces autres sens, on pourrait aussi conjecturer de et bard, sorte de civière.

débarder

DÉBARDER. v. tr. Tirer du bois de dessus les bateaux, ou de la rivière, et le porter sur le bord. Débarder des cotrets. Débarder un train de bois flotté.

En termes d'Eaux et Forêts, il signifie Transporter hors du taillis où ils ont été coupés des bois sur les voitures pour que celles-ci n'endommagent pas les nouvelles pousses en pénétrant dans ce taillis.