débilitation

DÉBILITATION

(dé-bi-li-ta-sion) s. f.
Action d'ôter les forces ; résultat de cette action.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La debilitation du corps et du cerveau [GERSON, dans le Dict. de DOCHEZ.]
  • XVIe s.
    Debilitations de membres, gouttes, veroles [LANOUE, 520]
    On cognoist une debilitation de forces, touchant le poulx [PARÉ, Introd. 23]
    Il y en a qui ont jugé la goutte estre une froideur et congelation de sang, qui cause et nourrist la debilitation et foiblesse des membres [NOËL DU FAIL, Contes d'Eutrap. ch. 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. debilitatio ; espagn. debilitacion ; ital. debilitazione ; du latin debilitationem, de debilitare, débiliter.

débilitation

DÉBILITATION. n. f. Affaiblissement. Débilitation de nerfs. Débilitation de l'estomac.

debilitation

Debilitation de veuë, Oculorum hebetatio, Debilitatio.