débité, ée

DÉBITÉ, ÉE

(dé-bi-té, tée) part. passé.
Vendu d'une façon continue. Marchandise débitée. Fig.
Car puisque la fortune aveuglément dispose De tout, peut-être enfin aurons-nous quelque chose Qui pourra détourner l'ingrate adversité Par un bien incertain à tâtons débité [RÉGNIER, Sat. IV]
Inscrit en qualité de débiteur. Vous êtes débité de mille francs sur mon grand livre.
Coupé suivant les besoins. Bois, marbre débité.
Récité. Un conte débité avec aplomb.
Versé, en parlant de l'eau. L'eau débitée par ce tuyau en une demi-heure.