débonder

(Mot repris de débondes)

débonder

v.t.
Retirer la bonde d'un tonneau, d'un réservoir.

DÉBONDER

(dé-bon-dé) v. a.
Ôter la bonde. Débonder un tonneau, une pièce d'eau. Fig. Débonder son cœur, décharger son cœur, s'épancher sans réserve.
Je voulus par dépit écouter à la porte ; J'ai l'oreille un peu fine, elle avait le cœur gros, Elle le débonda d'abord par ses sanglots [QUINAULT, Mère coquette, I, 1]
V. n. S'écouler abondamment et rapidement. L'eau a débondé cette nuit par une ouverture. Fig. et familièrement, s'épancher tout à coup et sans réserve.
Tout à coup il [le duc d'Orléans] débonda et nous dit ce que nous eussions voulu ne point entendre [SAINT-SIMON, 252, 133]
Évacuer par bas. La médecine le fit débonder.
Se débonder, v. réfl. Se vider par un écoulement rapide. L'étang s'est débondé.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le vin faict desbonder les plus intimes secrets à ceulx.... [MONT., II, 12]
    .... Et plustost desbonder [faire sortir, mettre en campagne] toute la ville de Paris, que de faillir à l'execution de cette entreprise [CARL., IX, 41]
    Il [un fort] me serviroit de courtine pour la ville de Metz, si l'Empire se vouloit desbonder pour la recouvrer [ID., VI, 34]
    L'eau de ces rivieres ne s'engendre pas petit à petit, ains se desbonde tout à coup [AMYOT, P. Aem. 23]
    La deliberation feut courte : voicy desbonder un second orage autant animé que l'aultre [MONT., III, 293]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et bonde.

débonder

DÉBONDER. v. tr. Dégarnir de sa bonde. Débonder un tonneau. Débonder un étang.

Il se dit, par extension et familièrement, d'un Purgatif qui fait cesser une grande constipation. Il était fort constipé, cette médecine l'a débondé.

SE DÉBONDER signifie Se vider par un écoulement rapide, abondant. L'étang s'est débondé, et intransitivement, L'eau a débondé cette nuit par une ouverture.

Il se dit, figurément et familièrement, de Quelqu'un qui donne soudain libre cours à des sentiments longtemps contenus. Après s'être longtemps retenu, il s'est débondé.

débonder


DÉBONDER, v. a. DÉBONDONER, v. a. [1re et dern. é fer.] Ôter la bonde. — Ôter le bondon. Débonder un étang. Débonder, ou débondoner un toneau.
   DÉBONDER est aussi neutre: Sortir avec impétuosité, avec abondance. L'eau a débondé cette nuit; et réciproque: L'étang s'est débondé. = Figurément: Les pleurs qu'elle avait retenus si long temps, débondèrent enfin. Et ainsi de la colère, etc.