décanat

(Mot repris de décanats)
Recherches associées à décanats: translate

DÉCANAT

(dé-ka-na ; le t ne se lie pas) s. m.
Dignité de doyen soit dans un corps ecclésiastique, soit dans une faculté de lettres, de droit, de médecine.
Dans l'attente du décanat du sacré collége [BOSSUET, Lett. quiét. 89]
Il fallait être à Rome à la mort du doyen pour recueillir le décanat du sacré collége [SAINT-SIMON, 45, 16]
Exercice des fonctions de doyen. Pendant son décanat.

REMARQUE

  • Au XVIIe s. doyenné se disait plutôt que décanat pour les compagnies ecclésiastiques, à l'exception néanmoins du collége des cardinaux.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DOYEN.

décanat

DÉCANAT. n. m. Dignité de doyen. Le décanat de la Faculté des lettres, des sciences, etc.

Il désigne aussi l'Exercice des fonctions de doyen. Son décanat a duré trois ans. Pendant son décanat.

décanat


DÉCANAT, s. m. [1re é fer. On ne prononce point le t final.] Dignité du Doyen, ou le temps qu'elle dure, quand elle n'est pas perpétuelle. Le Décanat du Sacré Collége. "Son Décanat a duré trois ans. — Quand on parle de bénéfices, on dit Doyéné.