décapité, ée

DÉCAPITÉ, ÉE

(dé-ka-pi-té, tée) part. passé.
À qui on a coupé la tête après condamnation. Le roi Charles 1er condamné et décapité.
Par extension, dont on a coupé la tête.
Tous les limaçons décapités ne produisent pas des opercules ; mais le nombre de ceux dont la coquille reste ouverte est pour l'ordinaire fort petit [BONNET, 1er mém. Reprod. limaçons.]
Fig. et néologisme. Privé de ce qui forme la tête, le chef. La république décapitée de ses plus habiles et de ses plus vertueux citoyens.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉCAPITÉ. Ajoutez :
    S. m. Chez les escamoteurs, le décapité parlant, tête qui est censée coupée et qui répond aux questions des spectateurs.