déchaînement

déchaînement

n.m.
1. Fait de se déchaîner, de ne plus connaître de limites : Le déchaînement de la tempête, des vents déferlement
2. Fureur de ce qui n'est plus maîtrisé : Un déchaînement de haine débordement, explosion

déchaînement

(deʃɛnmɑ̃)
nom masculin
fait de se manifester avec violence le déchaînement du vent le déchaînement des passions

DÉCHAÎNEMENT

(dé-chê-ne-man) s. m.
Action de déchaîner ; l'état de ce qui est déchaîné. Le déchaînement des chiens de garde pendant la nuit. Par extension. Le déchaînement des vents, des tempêtes.
Fig. Emportement rompant les chaînes qui le retenaient et s'exhalant d'une façon générale ou individuelle contre quelqu'un ou quelque chose. Le déchaînement de l'envie contre le mérite.
Et ce déchaînement aujourd'hui me convie à faire une action qui confonde l'envie [MOL., F. sav. IV, 4]
Dans un déchaînement si général et si injuste contre le Sauveur [BOURD., Myst. Pass. de J. C. t. I, p. 283]
Je n'ai point encore vu le déchaînement de l'envie contre vous ; mais patience, cela viendra [MAINTENON, Lettre au duc de Noailles, 26 janv. 1711]
Son déchaînement contre tous les plaisirs [BARON, Coquette et fausse prude, I, 4]
Irez vous vous opposer au déchaînement public ? [MASS., Car. Médis.]
Votre Majesté n'a point d'idée du déchaînement général des hypocrites et des fanatiques contre la malheureuse philosophie [D'ALEMB., Lettre au roi de Prusse, 14 mai 1773]

ÉTYMOLOGIE

  • Déchaîner.

déchaînement

DÉCHAÎNEMENT. n. m. Action de déchaîner, de se déchaîner, au figuré, ou Résultat de cette action. Le déchaînement des flots, de la tempête. Il est dans un perpétuel déchaînement contre vous. Ce fut contre lui un déchaînement d'attaques, d'injures, de calomnies. Le déchaînement de l'opinion.

déchaînement


DÉCHAîNEMENT, s. m. DÉCHAîNER, v. a. [Déchêneman, déchêné; 1re é fer. 2e ê ouv. et long. 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Déchaîner, au propre, c'est ôter la chaîne, détacher de la chaîne. "On déchaîna les captifs. — Au figuré, exciter, animer, irriter contre quelqu'un. "Ils ont trouvé moyen de déchaîner contre eux des gens de tout état et de toute secte. — Se déchaîner, s'emporter contre... "Que vous ont-ils fait pour vous déchaîner ainsi contre eux? On dit, dans le même sens, être déchaîné. "Elle est déchaînée, comme vous, contre le Public, qui se déchaîne toujours sans savoir pourquoi. Mde de Coulanges. — On le dit aussi, figurément, en parlant des vents, d'un orage, etc. "Il sembloit que tous les vents fussent déchaînés. "Les vents déchaînés mugissoient avec fureur dans les voiles. Télémaque.
   Déchaînement ne se dit qu'au figuré. "On ne vit jamais un pareil déchaînement, un si grand emportement. "Son déchaînement contre les... est étrange: c'est une vraie fureur. Anon.

Synonymes et Contraires

déchaînement

nom masculin déchaînement
Traductions

déchaînement

fury

déchaînement

sfrenamento

déchaînement

釋放

déchaînement

Udløsningen

déchaînement

[deʃɛnmɑ̃] nm [haine, violence] → outburst