déchaîner

(Mot repris de déchaînerait)

déchaîner

v.t.
Provoquer un sentiment violent, qqch d'incontrôlable : Déchaîner les passions allumer, soulever, susciter ; apaiser, éteindre déclencher

se déchaîner

v.pr.
1. Se laisser emporter par l'enthousiasme ou par l'excitation : La foule s'est déchaînée contre les responsables éclater, s'emporter, exploser
2. Se manifester avec violence, en parlant des éléments naturels : Le volcan s'est réveillé et il se déchaîne.

DÉCHAÎNER

(dé-chê-né) v. a.
Ôter la chaîne ; détacher de la chaîne. Déchaîner des captifs. Déchaîner un chien.
Fig. Exciter, irriter, soulever. Il déchaîne toute sa cabale contre vous.
C'est un lion tout prêt à déchaîner sur moi [CORN., Nicom. V, 1]
Tu peux faire trembler la terre sous tes pas, Des enfers allumés déchaîner la colère [J. B. ROUSS., Cantate, Circé.]
Les esprits de ténèbres déchaînent dans Rome même les passions des chefs et des ministres de l'empire [CHATEAUB., Mart. 392]
Se déchaîner, v. réfl. Se dégager de sa chaîne. Les chiens se sont déchaînés. Par extension. Les vents se déchaînèrent avec furie. La tempête qui s'était déchaînée s'apaisa à la fin.
Fig. S'emporter avec violence, parler contre quelqu'un ou quelque chose d'une manière violente.
On vous voit en tous lieux vous déchaîner sur moi [MOL., Mis. III, 6]
Qu'ils feraient tout leur possible pour élever leur famille et pour la laisser puissante eu biens et en charges ; qu'ils mourraient en tel temps ; qu'ensuite toutes les langues et tous les écrivains se déchaîneraient contre eux [NICOLE, Ess. de mor. 1er traité, ch. 4]
Elle prit la liberté de se déchaîner contre sa rivale [HAMILT., Gramm. 8]
De quoi vous avisez-vous de vous déchaîner contre milord Rochester ? [ID., ib. 10]
Toute son éloquence se déchaîna contre Mme de Shrewsbury [ID., ib. 11]
Je n'ai jamais aimé à me déchaîner contre personne, et à présent moins que jamais [MAINTENON, Lett. à d'Aubigné, 1er mars 1784]
S'il attaque les spectacles, tous ceux qui les aiment se déchaîneront [ID., Lett. au card. de Noailles, 1715, t. IV, p. 365, dans POUGENS.]
Tu vas te déchaîner contre moi, Marine [LESAGE, Turcaret, I, 3]
Quand il s'était bien déchaîné, bien récrié, je renvoyais par une petite citation toutes ses injures à Virgile [DIDER., Lett. à Galiani.]
Tantôt il se déchaîne contre sa femme, tantôt il s'attendrit sur ses enfants [ID., Règne de Claude et Néron, I, § 25]
Zoïle contre Homère en vain se déchaîna [PIRON, Métrom. III, 9]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Vers les prisons [prisonniers] commence à galoper, L'un après l'autre va toz deschaener [, Bat. d'Aleschans, V. 1958]
  • XVe s.
    Faire oster et deschainer toutes les chaines des rues [MONSTREL., vol. I, f° 200, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et chaîne ; picard, décainé ; provenç. descadenar ; ital. scatenare.

déchaîner

DÉCHAÎNER. v. tr. Détacher d'une chaîne, de chaînes. Déchaîner un chien.

Fig., Il semblait que tous les vents fussent déchaînés, se dit en parlant d'un Violent ouragan.

Il signifie au figuré Inciter une ou plusieurs personnes à se laisser aller à l'emportement, à la violence. Il a déchaîné toute sa meute contre moi.

SE DÉCHAÎNER signifie S'emporter avec violence contre quelqu'un. Je ne sais pourquoi il se déchaîne si fort contre vous. Dès que les passions populaires sont déchaînées, on peut tout craindre.

Fig. et fam., C'est un diable déchaîné, se dit d'un Méchant homme qui se permet tout, qui ne garde aucune mesure.

Il est déchaîné se dit de Quelqu'un dont on ne peut plus arrêter les excès de conduite, de parole, etc.

Synonymes et Contraires

déchaîner


déchaîner (se)

verbe pronominal déchaîner (se)
Traductions

déchaîner

entfesselnontketenen, botvieren, devrijeteugellaten, loslaten, opwekkenunchain, run riot, arouse, raise, unleashvapauttaascatenare釋放 (deʃene)
verbe transitif
être la cause de qqch déchaîner la colère de qqn

déchaîner

[deʃene] vt [+ passions, colère] → to unleash
déchaîner des rires → to provoke gales of laughter [deʃene] vpr/vi
[violence, éléments] → to rage; [passions] → to rage
[personne] (= se mettre en colère) → to fly into a rage; [presse] → to rail
se déchaîner contre qn → to rail at sb