déchausser

(Mot repris de déchaussassions)

déchausser

v.t.
Ôter ses chaussures à qqn.
Déchausser ses skis,
les ôter en défaisant la fixation.

se déchausser

v.pr.
1. Enlever ses chaussures : Elle s'est déchaussée en arrivant.
2. En parlant d'une dent, se dénuder au niveau de la racine.

DÉCHAUSSER

(dé-chô-sé) v. a.
Tirer à quelqu'un sa chaussure.
Il se soumit à tout ce qu'on voulut ; les demoiselles firent la couverture et se retirèrent ; le nain le déchaussa ou débotta, et puis le déshabilla [SCARRON, Roman com. 1re part. ch. 9]
Fig. N'être pas digne de déchausser quelqu'un, ne pouvoir se comparer à lui.
Les Moustapha ne sont pas dignes de vous déchausser [VOLT., Lett. à Cather. 26]
Cela n'est pas digne de déchausser votre histoire amoureuse [SÉV., 142]
Déchausser un mur, enlever la terre qui est autour de ses fondations.
À mesure que l'on déchausse quelque édifice à Pompéi, on enlève ce que donne la fouille [CHATEAUB., Italie, 68]
Déchausser une dent, en détacher la gencive.
Déchausser un arbre, en mettre à découvert le pied et les racines.
Se déchausser, v. réfl. Ôter ses chaussures. Il ne peut se déchausser lui-même.
La mère a obtenu une femme pour la servir, mais M. le duc se déchausse lui-même [SÉV., 14 oct. 1676]
Cette dent se déchausse, elle se décolle de la gencive.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E saint Thomas le r'a de ço fort chalengié, Que il sun parenté aveit tut eissillié, Nis des petiz enfanz qui erent dechalcié [, Th. le mart. 115]
  • XIIIe s.
    Il apela son escuier, Si se commande à deschaucier [, Lai de Melion]
    Maintenant se fist deschaucier Li chevalier, et si se couche [, Ren. 22174]
    Mès ele i aloit autrement ; Quar ele i aloit povrement Vestue et toute deschaucie [RUTEB., II, 178]
    Et [ils] vindrent as deus pieres, si les deschaucierent [, Merlin, f° 38, recto]
  • XVIe s.
    Il fault deschausser ses souliers quand on entre au logis du roy [MONT., I, 112]
    Or s'il s'en courrouce, qu'il s'en deschausse [DESPER., Cymbal. 123]
    Là tous les autres se seans en terre deschausserent leurs souliers [AMYOT, Aratus, 24]
    À la fin les Gaulois commençoient jà à deschausser [déterrer] les roues de ces chariots et à les tirer dans la riviere [ID., Pyrrhus, 63]
    Sans oublier de luy faire changer de cheval, et deschausser les esprons [CARL., VIII, 38]
    Il faudra deschausser la dent qui devoit tomber, puis l'arracher [PARÉ, XV, 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et chausser ; picard, decaucher ; provenç. descaussar ; catal. descalsar ; espagn. descalzar ; ital. discalzare.

déchausser

DÉCHAUSSER. v. tr. Débarrasser quelqu'un de ses chaussures. Il appela son valet de chambre pour le déchausser. Elle s'est déchaussée.

Carmes déchaussés ou déchaux, Carmes de la réforme de Sainte-Thérèse, qui ne portent point de bas et qui n'ont que des sandales.

Fig., Déchausser un mur, une construction, Enlever la terre qui est autour de ses fondations.

Il se dit aussi de l'Action des agents physiques qui minent et dégradent le pied d'un mur. Les murs de ce quai sont tout déchaussés.

Fig., Déchausser des arbres, Les débarrasser de la terre qui est autour du pied. Les ravines ont déchaussé ces arbres. Les jardiniers déchaussent les arbres pour mettre du fumier au pied.

Fig., Déchausser les dents, Les découvrir et les détacher de la gencive. Déchausser une dent avant de l'arracher. Certaines maladies déchaussent les dents. Ses dents commencent à se déchausser.

Traductions

déchausser

scalzare (deʃose)
verbe transitif
enlever les chaussures de qqn

déchausser

[deʃose] vt
[+ personne] → to take the shoes off
[+ skis] → to take off [deʃose]
vpr/réfl → to take off one's shoes
vpr/pass [dent] → to come loose, to work loose