déchiqueter

(Mot repris de déchiquetiez)

déchiqueter

v.t. [ de l'anc. fr. échiqueté, découpé en cases ]
Mettre en morceaux en arrachant : J'ai eu la jambe déchiquetée dans l'accident. Le chien déchiquette son ballon lacérer

DÉCHIQUETER

(dé-chi-ke-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je déchiquette, tu déchiquetteras) v. a.
Découper en chiquettes, en faisant diverses taillades. Déchiqueter une feuille de papier. Déchiqueter une volaille. Faire des trous à une pièce de poterie, dans l'endroit où l'on veut appliquer un manche ou une oreille. Fig.
Les libraires, les censeurs et tout ce qui s'attache à la peau des malheureux gens de lettres, achevaient de déchiqueter et sucer le peu de substance qui leur restait [BEAUMARCHAIS, Barb. de Sév. I, 2]
Se déchiqueter, v. réfl. Se faire des entailles. Ce fou, dans un transport, se déchiqueta à coups de couteau. Fig.
Elles voudraient pour ainsi dire se déchiqueter par des austérités [BOSSUET, Lett. Corn. 7]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Dieu scet s'ilz auront froit aux bras Par leur manche dechiquetée [CH. D'ORL., Rondeau.]
  • XVIe s.
    Ornez, vestus en extreme richesse, Drap d'or, velours eschiqueté sans cesse [J. MAROT, V, 137]
    La bonne femme, toute maudolente, lui dit : Au diable soit le dechiqueté [DESPER., Contes, LXIX.]
    Ce qui faict veoir tant de cruautez inouies aux guerres populaires, c'est que cette canaille de vulgaire s'aguerrit et se gendarme à s'ensanglanter jusques aux coudes et deschiquetter un corps à ses pieds, n'ayant ressentiment d'aultre vaillance [MONT., III, 109]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et chiqueter, composition où dé a le sens augmentatif ; wallon, diciketer ; namurois, dichiketer ; génev. déchicoter.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉCHIQUETER. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
    À ceaus dou chastel enquis a Com faites armes cil portoient Qui à lui combatre devoient ; Et on li dist d'un escu noir à un eschiketé sautoir De blanc et de gueules portoit Cil qui dou chastel sire estoit [ADENES, Cleomades, publié par van Hasselt, V. 9874]

déchiqueter

DÉCHIQUETER. (Je déchiquette; nous déchiquetons.) v. tr. Tailler menu, découper en faisant diverses taillades. Déchiqueter la peau. Déchiqueter la chair. Déchiqueter une étoffe.

Il se prend souvent en mauvaise part et signifie Découper avec maladresse. Il ne découpe pas le poulet, il le déchiquette.

En termes de Botanique, Feuille déchiquetée, Feuille dont le bord a des découpures inégales et profondes.

dechiqueter

Dechiqueter, Cerchez Deschiqueter.

déchiqueter


DÉCHIQUETER, v. a. DÉCHIQUETûRE, s. f. [1re é fer. 3e e muet, 4e é fer. au 1er, lon. au 2d.] Déchiqueter, c'est découper, en faisant diverses taillades. Déchiqueter la peau, la chair: On l' a tout déchiqueté. — Déchiqueter une étofe, y faire diverses petites taillades. = Déchiquetûre, ne se prend que dans cette dernière acception.

Synonymes et Contraires

déchiqueter

verbe déchiqueter
Mettre en pièces.
Traductions

déchiqueter

shred, maulביתר (פיעל), קרע לגזרים, ריטש (פיעל), בִּתֵּר, רִטֵּשׁverscheuren, niets heel laten (van), vernielendilaniare (deʃikte)
verbe transitif
mettre en petits morceaux

déchiqueter

[deʃikte] vt → to tear to pieces, to pull to pieces