déchirement

déchirement

n.m.
1. Action de déchirer ; déchirure involontaire : Le déchirement d'un vêtement dans les barbelés.
2. Fig. Intense douleur morale : Le déchirement que lui a causé le départ de son ami chagrin, peine
3. Fig. Division dans un groupe, une société, qui cause des troubles, des conflits : Les déchirements du parti au sujet du candidat à présenter désunion, tiraillement

déchirement

(deʃiʀmɑ̃)
nom masculin
1. tissu, papier action de déchirer, de trouer, de mettre en morceaux entendre le bruit du déchirement d'une copie
2. figuré profonde douleur morale Leur séparation a été un déchirement pour elle.

DÉCHIREMENT

(dé-chi-re-man) s. m.
Action de déchirer, résultat de cette action. Le déchirement des habits était une marque de douleur et d'indignation parmi les Juifs.
Fig. Déchirement de cœur, violente douleur.
Ce qui s'est passé me cause un déchirement dont vous savez les raisons [SÉV., 160]
On ne perd pas en un moment.... ce qui était le prix des larmes, des violences, des confusions, des déchirements de tout le cœur [MASS., Car. Inconst.]
Pour m'épargner de continuels déchirements, je m'enfermais avec mes livres, ou bien j'allais soupirer et pleurer à mon aise au milieu des bois [J. J. ROUSS., Conf. VI]
En passant devant Vincennes, je sentis à la vue du donjon un déchirement de cœur dont le baron remarqua l'effet sur mon visage [ID., ib. VIII]
Déchirement d'entrailles, colique violente.
Ma mère me mit au monde avec de grands déchirements d'entrailles [CHATEAUB., Atala, 278]
S. plur. Troubles, discordes que causent les factions, les guerres. L'Europe est en proie à de grands déchirements.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et cil depanent lor vestures, ki ne soi espargnent mie el deschirement de la deforienne [extérieure] bealteit [, Job, 446]

ÉTYMOLOGIE

  • Déchirer.

déchirement

DÉCHIREMENT. n. m. Action de déchirer, d'être déchiré ou Résultat de cette action. Le déchirement des vêtements était parmi les Juifs une marque de douleur et d'indignation. Il y a eu déchirement des muscles, des fibres.

Par exagération, Déchirements d'entrailles, Violentes douleurs d'entrailles.

Fig., Déchirement de coeur, Douleur vive et amère.

Déchirement d'un État, d'une ville, Guerres que causent les factions, dans un État, dans une ville. Cet État a souffert de cruels déchirements.

déchirement


DÉCHIREMENT, s. m. DÉCHIRER, v. a. DÉCHIRûRE, s. f. [Déchireman, déchiré, rûre; 1re é fer. 3e e muet au 1er, é fer. au 2d, longue au 3e.] Déchirement, est l'action de déchirer, de rompre, de mettre en pièces, sans user d'instrumens tranchans. Déchirûre, est l'éfet de cette action. "Déchirement d'habits. "Déchirer un habit, un manteau, une lettre. "Il y a une déchirûre à votre habit.
   Rem. 1°. DÉCHIREMENT, n'est guère d'usage au propre, excepté dans cette phrâse: "Il fit paroître son emportement, sa douleur, par le déchirement de ses habits. "Le déchirement des habits, étoit un signe de douleur et d'indignation, parmi les Juifs. — On dit au figuré, déchirement d'entrailles, violente colique. Plus figurément encôre, déchirement de coeur, douleur vive et amère. — Raynal le dit des Empires, des États. "Les esprits hardis demandoient qu'on se séparât entiérement de la Métropole: les esprits timides... se décidèrent enfin pour ce grand déchirement. "Le nouvel Hémisphère doit se détacher un jour de l'ancien: ce grand déchirement est préparé en Europe. — Ces deux phrâses figureraient très-bien dans le Dictionaire Néologique. = M. MARIN n'est pas de cet avis: il troûve l'expression très énergique.
   2°. DÉCHIRER, se dit aussi au figuré. "Douleurs qui déchirent l'estomac, les entrâilles. "La triste situation de cette persone déchire le coeur. "Est-il juste et généreux de déchirer sans pitié un coeur, dont le seul crime est de vous aimer? Marm. "Ne peut on pas lui reprocher (à Racine) de n'avoir que touché le coeur, quand il pouvoit le déchirer. Le Chev. des Sablons. — On abûse de cette expression aujourd'hui. Tout est plein d'un enthousiasme factice. On veut que le style brûle le papier. On ne se contente pas d'être touché, on veut être déchiré. Ne serait-ce pas qu'on est blasé sur les bones chôses, et qu'on a besoin d'être écorché pour sentir? Non: mais c'est que c'est la mode; et tout est mode en France; et par une conséquence naturelle, tout est mauvais goût.
   On dit aussi, qu'une mère voyant soufrir son fils, se sent déchirer les entrâilles; qu'un État est déchiré par les factions; que l'Église est déchirée par un schisme; que les passions oposées déchirent le coeur, l'âme, etc. — Déchirer, est aussi, au figuré, ofenser, outrager par des médisances. Déchirer son prochain, déchirer sa réputation; et populairement, déchirer sa robe. — Se déchirer: "Les femmes, les Auteurs, se déchirent les uns les aûtres. "Ils se déchirent mutuellement. — L'actif, régissant les persones, me paraît un peu vieux. "Vous ne cessez de me déchirer. Boss. "Vous me déchirez, en me pleurant. Fénélon.
   Rem. 3°. Le réciproque est, au propre, plus usité que le passif. Mrs de Port-Royal avaient mis, dans la première édition du Nouveau Testament de Mons: "Le voile du Temple fut déchiré: mais dans la seconde ils mirent: "Le voile du Temple se déchira; et c'est en éfet comme il faut parler, dit le P. Bouhours.
   4°. DÉCHIRÉ, ÉE, adj. Se dit au propre et au figuré, des persones, mais seulement dans le style familier. On dit d'un homme, qu'il est tout déchiré, pour dire, que ses habits sont déchirés; d'une fille ou d'une femme, qu'elle n'est pas trop, ou tant déchirée, pour dire, qu'elle n'est pas laide, qu'elle est assez jolie.
   Le proverbe dit, que les chiens hargneux ont toujours les oreilles déchirées; qu'un querelleur a toujours des afaires désagréables.

Synonymes et Contraires

déchirement

nom masculin déchirement
Grande souffrance morale.
deuil, douleur -littéraire: arrachement, crève-cœur, déchirure, navrement, orage, plaie.
Traductions

déchirement

היקרעות (נ)

déchirement

scheuring, moeilijk

déchirement

wrench

déchirement

odloučení

déchirement

skruenøgle

déchirement

Ruck

déchirement

dolor, nostalgia

déchirement

tuskallinen asia

déchirement

bol

déchirement

ねじり

déchirement

쓰림

déchirement

vridning

déchirement

szarpnięcie

déchirement

problema, puxão

déchirement

ryck

déchirement

อาการกลัดกลุ้มใจอย่างแรง

déchirement

burma

déchirement

sự vặn mạnh

déchirement

痛苦

déchirement

撕裂

déchirement

[deʃiʀmɑ̃] nm
(= chagrin) → wrench, heartbreak
(= conflit) → rift, split