décidé, ée

DÉCIDÉ, ÉE

(dé-si-dé, dée) part. passé.
Dont la solution est donnée. Cette question va être décidée.
Qui n'a rien de vague, d'incertain. Le ministère louvoie, il n'a pas de marche décidée. Cette musique n'a point un caractère décidé. Signalé. Il lui accorde une préférence décidée.
Arrêté, résolu. C'est une chose décidée.
Qui a pris sa résolution.
Ce n'était pas qu'il fût décidé, mais il ne s'occupait pas de l'être [STAËL, Corinne, XI, 1]
Il laissa Mortier et la jeune garde à une lieue derrière lui, tendant ainsi de trop loin une main trop faible à son armée, et décidé à l'attendre [SÉGUR, Hist. de Napol. X, 3]
Plein de résolution. Homme décidé. Il lui tint un langage décidé.
Un air vif, étourdi, décidé [FAVART, Soliman II, II, 11]