décimal, ale

DÉCIMAL, ALE

(dé-si-mal, ma-l') adj.
Qui regarde les dîmes. Une matière décimale.
Terme d'arithmétique. Qui procède par dix. Calcul décimal. Nombres décimaux.
On peut croire qu'à la longue la division décimale du jour remplacera sa division actuelle qui contraste trop avec les divisions des autres mesures pour n'être pas abandonnée [LAPLACE, Expos. I, 14]
Arithmétique décimale ou dîme, nom donné par Stevin à la division de dix en dix : par exemple on divisait une perche, une toise, un pied en dix parties qu'on nommait primes, chaque prime en dix parties qu'on nommait secondes et ainsi de suite. Système décimal, le nouveau système de poids et mesures établi par la Convention, dit aussi système métrique, et dans lequel toutes les divisions sont de dix en dix. Fraction décimale, fraction qui est composée de dixièmes, centièmes, millièmes, etc. d'unités.
S. f. Décimale, nom donné à chacun des chiffres qui, dans un nombre décimal, se place à la droite des entiers, ou, dans une fraction décimale, à la droite du zéro remplaçant les entiers. La première décimale est le premier chiffre à la droite de la virgule ou du point qui remplace quelquefois la virgule ; la seconde décimale est le second chiffre après la virgule, et ainsi de suite. Pousser une division jusqu'à la 4e, jusqu'à la 6e décimale. Évaluer en décimales une quantité plus petite que l'unité, la mettre sous forme de fraction décimale.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les juges royaux seuls connoissent des matieres possessoires decimales [des procès sur la possession des dîmes] [LOYSEL, 12]
    Terres et choses decimales [décimables] tenues en fief, ne sont pas plus affranchies de dismes spirituelles, que sont les autres domaines [ID., 268]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. decimus, dixième, de decem, dix.