décocher

(Mot repris de décocherais)

décocher

v.t. [ de coche, entaille ]
1. Lancer avec un arc ou un instrument analogue : Décocher une flèche darder, envoyer
2. Donner, lancer avec force et d'une manière soudaine : Il lui décocha un coup de poing asséner

décocher

(dekoʃe)
verbe transitif
1. flèche envoyer avec un arc décocher une flèche
2. figuré envoyer de façon brusque et imprévue Elle lui a décoché une gifle. décocher une remarqueun sourire à qqn

DÉCOCHER

(dé-ko-ché) v. a.
Tirer une flèche à l'aide d'un arc, d'une arbalète.
On décocha contre lui une flèche de deux coudées [VAUGEL., Q. C. liv. IX, ch. 5]
Et des traits infinis qu'ils ont pu décocher, Ce n'est que par hasard qu'ils ont blessé des nôtres [TRISTAN, Panthée, I, 1]
Ils ont caché le ciel des traits qu'ils décochaient [ROTROU, Bélis. I, 6]
Un cœur de roche Impénétrable aux traits que l'amour nous décoche [MAIR., Sophon. IV, 5]
Que son œil fendu grand et bleu Décoche de matras [sorte de dard] de feu ! [SCARRON, Virg. trav. IV]
On dit aussi que l'arc décoche une flèche.
Il en est de notre corps dans les passions, par exemple dans une faim ou dans une colère violente, comme d'un arc bandé dont toute la disposition tend à décocher le trait [BOSSUET, Connaiss. III, 11]
Fig. Décocher un trait de satire, une épigramme, lancer un trait mordant, faire une épigramme.
On a vu en son lieu ce qu'il [le maréchal de Duras] décocha au maréchal de Villeroy, lorsqu'il passa de Flandre en Italie [SAINT-SIMON, 140, 49]
Aux moindres traits que sur toi l'on décoche.... [J. B. ROUSS., Épîtr. I, 1, aux Muses.]
Ils [les athées] décocheront contre nous tous les arguments des Stratons [VOLT., âme, 5]
On dit aussi décocher un compliment, une œillade.
V. n.Terme de chasse. L'oiseau de proie décoche, quand il fond comme un trait sur le gibier.
Se décocher, v. réfl. Être décoché. Les traits malins qui se décochèrent dans ce salon sur les absents.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Atant estes vos un archier Qui une flece a encochiée ; Envers le cerf a descochiée ; Que il l'avoit bien avisé [, Ren. 12356]
    Avant en va desus le pont ; Li sergent qui furent amont Descochent carriax enpenez [, ib. 18969]
  • XIVe s.
    Caillous et viretons assez on descocha [, Guesclin. 20027]
  • XVIe s.
    Plustost que la fleche ailée Ne s'en vole au descocher, Nostre verdeur escoulée Voit son printemps desseicher [DU BELLAY, V, 54, verso.]
    Laquelle [flèche] lors, pour me rendre confus, Il descocha sur mon cœur rudement [MAROT, I, 160]
    Il prend son arc et sa fleche, et vous decoche rasibus l'image du saint [DESPER., Contes, CXXIV]
    Lequel lui coupoit l'herbe sous le pied, et le decochoit des bonnes graces où il se croyoit si bien ancré [YVER, p. 588]
    Il commence à crier : charge ! charge ! et puis descoche à toutes brides, la lance en l'arrest [CARL., VI, 25]
    Cependant l'embuscade descoche, et prennent chacun un chemin, et luy couppent la gorge, et le mangent [PARÉ, Animaux, XVI]
    Voulant son arc contre moy descocher, Trouva l'escu aussi fort qu'un rocher [RONS., 758]
    Les barbares descocherent en si grande fureur, qu'ilz escarterent ceux qui besoignoient aux trenchées [AMYOT, Sylla, 46]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et le verbe hypothétique cocher, mettre dans la coche, de coche 4.

décocher

DÉCOCHER. v. tr. Tirer une flèche avec l'arbalète ou avec quelque autre arme de trait semblable. Fig., Décocher un trait de satire, une épigramme. Décocher un compliment.
Synonymes et Contraires

décocher

verbe décocher
Donner un coup avec force.
Traductions

décocher

let fly, shoot

décocher

scoccare, sparare

décocher

Avmarkera

décocher

[dekɔʃe] vt [+ flèche, regard] → to shoot; [+ coup de pied, direct, uppercut, crochet] → to give; [+ coup de poing] → to throw