décolleter

(Mot repris de décollettera)

décolleter

v.t. [ de collet ]
Couper un vêtement de manière à dégager le cou et le haut du buste.

DÉCOLLETER

(dé-ko-le-té. Le t se double quand la syllabe qui suit est muette : je décollette, je décolletterai ; il faut se garder d'une prononciation très répandue parmi les femmes : je décolte, il décolte, et ainsi de suite partout où sont les deux tt) v. a.
Couper un vêtement de manière qu'il dégage le cou. Décolleter une robe. Rabattre le vêtement de manière à découvrir le cou. Se décolleter, v. réfl. Se découvrir le cou, les épaules. Cette femme se décollette trop.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    S'ele a biau col et gorge blanche, Gart que cil qui sa robe tranche [taille], Si très bien la li escolete, Que sa char pere [paraisse] blanche et nete Demi pié dariers et devant [, la Rose, 13519]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et collet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉCOLLETER. Ajoutez :
  • Terme de monnayage. Décolleter un coin, en dégager la partie supérieure de manière à lui donner les dimensions exactement exigées.

décolleter

DÉCOLLETER. (Je décollette; nous décolletons.) v. tr. Découvrir le cou, la gorge, les épaules. Une femme bien décolleté, trop décolletée. Cette femme aime à se décolleter, ne devrait pas tant se décolleter.

Le participe passé s'emploie comme nom masculin. Un joli décolleté. Dîner en grand décolleté.

Il signifie aussi Échancrer un vêtement de manière à laisser voir le cou. Habit, gilet trop décolleté. Décolleter une robe en pointe, en carré, etc.

Fig., Être décolleté dans ses propos. Par extension, Propos décolletés, Propos libres, inconvenants.

décolleter


DÉCOLLETER, v. a. [Dékoleté; 1re et dern. é fer. 3e e muet.] Découvrir la gorge. — Il se dit sur-tout au participe. "Cette femme est toujours décolletée.

Traductions

décolleter

[dekɔlte] vt
[+ vêtement] → to give a low neckline to
(TECHNIQUE) → to cut