déconcerter

(Mot repris de déconcerterons)

déconcerter

v.t.
Plonger qqn dans l'incertitude, lui faire perdre son assurance : Sa décision nous a déconcertés décontenancer, dérouter, désarçonner, troubler

DÉCONCERTER

(dé-kon-sèr-té) v. a.
Troubler un concert de voix ou d'instruments. Il ne faut qu'une voix discordante pour déconcerter toutes les autres.
Déranger, disjoindre, décomposer.
Déconcertez tout cet appareil étudié qui trompe les hommes [MASS., Car. Conf.]
Tantôt il donnait des remèdes qui faisaient suer, et il montrait, par le succès des sueurs, combien la transpiration, diminuée ou facilitée, déconcerte ou rétablit toute la machine du corps [FÉN., Tél. XVII]
Fig. Rompre les mesures, les projets de quelqu'un. Cette victoire déconcerta les alliés. Il déconcerte leurs desseins.
Un moment de séjour peut tout déconcerter [CORN., Othon, IV, 2]
La plus légère douleur déconcerte leur félicité [des grands] et leur est insupportable [MASS., Petit car. serm. du 3e dim.]
Une telle fermeté, ajoute Polybe, et une telle grandeur d'âme déconcertèrent Annibal [ROLLIN, Traité des Ét. 3e part. ch. 1]
Sa perfidie imprévue ne déconcerta point Phocion [ID., Hist. anc. Œuvres, t. VI, p. 88, dans POUGENS]
....Allez, son gros bon sens Saura déconcerter tous ces mauvais plaisants [COLLIN D'HARLEV., Malice pour malice, I, 13]
Troubler, interdire quelqu'un, lui faire perdre contenance. Il faut peu de chose pour le déconcerter.
Si ma présence dut déconcerter ces messieurs, je n'eus pas lieu de m'en apercevoir [MARIVAUX, Paysan parv. t. III, 6e part. p. 116, dans POUGENS]
Se déconcerter, v. réfl. Perdre le concert. Des voix qui se déconcertent. Se déranger, en parlant d'un mécanisme.
Tant que nous regarderons l'homme par les yeux du corps.... que verrons-nous dans notre mort qu'une vapeur qui s'exhale, que des esprits qui s'épuisent, que des ressorts qui se démontent et se déconcertent ? [BOSSUET, Duch. d'Orléans.]
Fig.
Il [Santeuil] se déconcerte, il s'étourdit, c'est une courte aliénation [LA BRUY., VIII]
Perdre contenance.
Feliciane rougit à ces dernières paroles et Dorothée se déconcerta extrêmement [SCARR., Rom. com. II, ch. 19]
Elle a un maintien sérieux, mais naturel, qui ne se déconcerte point [ST-ÉVREM., dans RICHELET]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et concerter.

déconcerter

DÉCONCERTER. v. tr. Troubler quelqu'un en rompant ses mesures, en l'arrêtant dans l'exécution de ses projets. Cette victoire déconcerta les alliés. Les ennemis furent déconcertés de cette alliance. Par extension, Cela déconcerte tous mes projets. Cet accident a déconcerté toutes les mesures de cet homme.

Il signifie aussi Troubler quelqu'un en lui faisant perdre contenance. Cette réponse le déconcerta. Il faut peu de chose pour le déconcerter. C'est un homme qui se déconcerte aisément. À cette question du juge, il parut tout déconcerté.

Traductions

déconcerter

disconcert, baffle, bewilder, discomfit, confound, confuse, unnerveהביך (הפעיל), המם (פ'), הֵבִיךְin de war brengen, van streek brengen, verbijsteren, verijdelen, onthutsen, van de wijs brengenforpurrekonfuzi, malcertigi, ŝancelinolata, saattaa, ymmällehoz, zavarbaverunsichernsbilanciare, sconcertare (dekɔ̃sɛʀte)
verbe transitif
étonner, troubler Sa réponse m'a déconcerté.

déconcerter

[dekɔ̃sɛʀte] vt → to disconcert