déconnu, ue

DÉCONNU, UE

(dé-ko-nu, nue) part. passé de déconnaître
Qui n'est pas connu.
Jamais votre Espagnol n'avait une personne de meilleure mine que cette Urgande la déconnue [SCARR., Rom. com. 9]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Si m'avés vous ramenteüe Une autre amor descongneüe [, la Rose, 4680]
  • XVe s.
    Si fut aucune renommée que le duc Louis d'Orleans avoit esté à ceste journée en habit desconnu [MONSTREL., I, 23]
    Et si serai en habit si desconnu que votre vieille ne ame du monde n'aura de moi connoissance [LOUIS XI, Nouv. 37]
  • XVIe s.
    Quant à son Urgande la desconue, il dit qu'elle s'est instruite par les admirables preceptes du grand Apollidon qu'il feint avoir esté comme un autre Zoroastes [LANOUE, 137]