décontenancer

(Mot repris de décontenançâmes)

décontenancer

v.t.
Faire perdre contenance à ; mettre dans l'embarras : Une réaction aussi vive avait de quoi décontenancer dérouter, interloquer, surprendre, troubler déconcerter, embarrasser, intimider

se décontenancer

v.pr.
Se troubler : Placée devant ses contradictions, elle s'est décontenancée se démonter

décontenancer

(dekɔ̃tnɑ̃se)
verbe transitif
faire perdre ses moyens à qqn Son attitude autoritaire l'a décontenancé.

DÉCONTENANCER

(dé-kon-te-nan-sé. Le c prend une cédille devant a et o : je décontenançais, nous décontenançons) v. a.
Faire perdre contenance à quelqu'un.
S'il n'eût eu de l'esprit, il se fût mis en colère, et l'ignorance eût décontenancé la philosophie [BALZ., Défense de la poésie.]
Cette créature décontenance la D*** [SÉV., 216]
Par extension.
Il devait lui dire [à l'empereur] que, dès Malo-Iaroslavetz, le premier mouvement de retraite, pour des soldats qui n'avaient jamais reculé, avait décontenancé l'armée [SÉGUR, Hist. de Napol. IX, 12]
Se décontenancer, v. réfl. Perdre contenance.
Parmi ces valets il y en avait quelques-uns qui récitaient déjà sans se décontenancer [SCARRON, Rom. com. ch. 8]
Elle se décontenança si fort qu'elle ne put soutenir cette attaque [SÉV., 44]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce qui les rend ainsi desbauchées et descontenancées, tant pour ce que leur sang est corrompu par suppression, que pour ce qu'elles se nourrissent mal [PARÉ, XVIII, 74]

ÉTYMOLOGIE

  • Décontenance.

décontenancer

DÉCONTENANCER. v. tr. Troubler quelqu'un en lui faisant perdre contenance. L'annonce de cet échec l'a entièrement décontenancé. Il est aisé à décontenancer.

SE DÉCONTENANCER signifie surtout Perdre visiblement contenance par timidité, par embarras. Ce jeune homme se décontenance très aisément.

Synonymes et Contraires
Traductions

décontenancer

abash, disconcert

décontenancer

[dekɔ̃t(ə)nɑ̃se] vt → to disconcert
être décontenancé par → to be disconcerted by