décontenance

DÉCONTENANCE

(dé-kon-te-nan-s') s. f.
Défaut ou perte de contenance.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et que [je] vous ramenteüsse les descontenances ou simplesses de la journée passée et vous chastiasse [fisse la leçon] [, Ménagier, Prologue]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et contenance.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉCONTENANCE. Ajoutez :
    Un obstacle, ou même un écueil certain de la civilité, est la décontenance, s'il m'est permis d'employer ce terme, ou le déconcert de la personne ou de l'intérieur à l'égard de l'extérieur [A. COURTIN, la Civilité française, p. 249, Paris, 1695]