découvreur

(Mot repris de découvreurs)

découvreur, euse

n.
Personne qui découvre, qui fait une, des découvertes : Un découvreur de talents.

DÉCOUVREUR

(dé-kou-vreur) s. m.
Celui qui fait des découvertes.
Quel fut le prix des services inouïs de Cortez ? Celui qu'eut Colomb : il fut persécuté ; et le même évêque Fonseca, qui avait contribué à faire renvoyer le découvreur de l'Amérique chargé de fers, voulut faire traiter de même celui qui en était le vainqueur [VOLT., Mœurs, 147]

REMARQUE

  • Découvreur, qui ne se trouve plus dans le Dictionnaire de l'Académie, était dans la 5e édition.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et avoient les François leurs descouvreurs [espions], et les Hongres les leurs [FROISS., III, IV, 52]
  • XVIe s.
    Les capitaines, qui avoient mis des descouvreurs sur les champs, eurent tantost advis que.... [M. DU BELL., 385]

ÉTYMOLOGIE

  • Découvrir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉCOUVREUR. - REM. Ajoutez :
  • 2.
    On se trouve à l'entrée de la Terre promise ; et ce sont précisément ceux qui ne voulaient pas d'abord y pénétrer qui en deviennent pour ainsi dire les observateurs et les découvreurs. - Un membre à droite. Les découvreurs ! c'est un mot nouveau ! - M. Gambetta. Les inventeurs, si vous voulez [, Journ. offic. 28 févr. 1873, p. 1442, 1re col.]
    On peut voir à l'historique que découvreur n'est point un mot nouveau. Employé par Voltaire, on le trouve dans des textes du XVIe et du XVe siècle.

découvreur

DÉCOUVREUR. n. m. Celui qui découvre. Le découvreur du Nouveau Monde fut traité comme un criminel. Le découvreur d'un trésor.
Traductions

découvreur

ממציא (ז), מַמְצִיא

découvreur

Entdecker

découvreur

descobridor