décroissance

décroissance

n.f.
1. Fait de décroître : La décroissance de la population baisse, diminution ; augmentation, croissance
2. Politique préconisant de renoncer au mode de croissance capitaliste afin de réduire les effets de l’empreinte écologique sur la planète.

DÉCROISSANCE

(dé-kroî-san-s') s. f.
État de ce qui est décroissant.
Ils répètent entre eux, en voyant ce génie opiniâtre et inflexible lutter contre l'impossibilité, que, parvenu au faîte de sa gloire sans doute, il pressent que de son premier mouvement rétrograde datera sa décroissance [SÉGUR, Hist. de Napol. VIII, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Décroissant.

décroissance

DÉCROISSANCE. n. f. Action de décroître ou Résultat de cette action. La fièvre est en décroissance. La mortalité est en décroissance.

décroissance


*DÉCROISSANCE, s. f. DÉCROISSEMENT, s. m. DECROîTRE, v. n. [Dékroâ-sance, dékroâ-ceman, dékroâ-tre: 1re. é fer. 2e. lon. 3e. e muet au 2d et 3e.] Diminution. Diminuer. "Le décroissement de la rivière, des jours. "La rivière décroit: les eaux sont bien décrûes. "Après la St. Jean, les jours comencent à décroître.
   Rem. 1°. Décroissance est dans Pomey. C'est un barbarisme: on dit, décroissement. Voy. DÉCRûE.
   2°. Plusieurs prononcent décrêtre. — Brébeuf le fait rimer avec naître. —
   Neptune, qui ne veut ni s'enfler, ni décroître.
   Des fleuves qu'il reçoit, ou de ceux qu'il fait naître.
   Cette prononciation n'est pas du bel usage. Voy. Croître.
   3°. M. de Wailly met décroître au nombre des verbes neutres, qui prènent indifféremment être ou avoir pour auxiliaire. "Il est décru, ou il a décru. L'Acad. ne done d'exemple que du v. être. Voy. plus haut.

Synonymes et Contraires

décroissance

nom féminin décroissance
Traductions

décroissance

decrescenza, decrescita