dédommager

(Mot repris de dédommagiez)

dédommager

v.t.
Fournir à qqn une compensation pour le préjudice qu'il a subi, la peine qu'il s'est donnée, les dangers encourus : Les assureurs ont dédommagé les sinistrés indemniser récompenser

DÉDOMMAGER

(dé-do-ma-jé. Le g prend un e devant a ou o : nous dédommageons ; je dédommageais) v. a.
Indemniser d'un dommage souffert. On l'a dédommagé de toutes ses pertes.
Mélanchthon ne sait comment excuser les exactions énormes que fit le landgrave, toujours peu scrupuleux pour se faire dédommager d'un armement constamment et de son aveu fait mal à propos et sur de faux rapports [BOSSUET, Var. déf. 1er disc. § 44]
Indépendamment de l'importance de cette conquête en elle-même, le vainqueur trouva dans la Havane pour environ 45 millions d'argent ou d'autres effets précieux qui le dédommagèrent amplement des frais de son expédition [RAYNAL, Hist. phil. X, 16]
Fig.
Les bontés dont Votre Majesté me comble me dédommagent de cette injustice [D'ALEMB., Lettre au roi de Prusse, 7 déc. 1779]
Vous, demeurez, et que votre présence Me dédommage un peu d'une aussi longue absence [M. J. CHÉN., Fénelon, III, 2]
Se dédommager, v. réfl. Être dédommagé. Il se dédommagea, par un bon repas, de l'abstinence qu'il avait supportée.
L'orgueil se dédommage toujours et ne perd rien, lors même qu'il renonce à la vanité [LA ROCHEFOUCAULD, dans RICHELET]
Il se dédommagera avec usure de la satisfaction volontaire qu'il attendait de leur part et qu'ils lui auront refusée [BOURD., Serm. 24e dim. après Pentec. Dominic.]
Si tous mes soupirants pouvaient me négliger, Je ne vous prendrais pas pour m'en dédommager [REGNARD, le Joueur, IV, 7]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et si requeroit qu'il fust desdamaciés des journées des ouvriers qu'il avoit loués pour le blé soier [scier] [BEAUMANOIR, XLIV, 42]
    Nus pleges ne doit enriquir de ce dont il est pleges, el damace de celi qui en pleges le mist, mes tant solement estre desdamaciés et estre mis el point là ù il estoit quant il devint pleges [ID., XXXIII, 2]
    Et se vous prenés du nostre, nous avons bien tant du vostre en Acre, que vous nous desdomagerés bien [JOINV., 250]
  • XVe s.
    Le dommaige sera visité par les maistres ; et se ils rapportent par serment que lesdits habiz soient empirez par le default du tailleur, il desdommagera cellui à qui ledit habit sera [, Ordonn. févr. 1485]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et dommage.

dédommager

DÉDOMMAGER. v. tr. Indemniser en rendant l'équivalent du dommage souffert. Il m'a amplement dédommagé de la perte qu'il m'avait causée. Se dédommager d'un côté de ce qu'on a perdu de l'autre. Fig., Rien peut-il dédommager de la perte d'un ami? Il fut dédommagé de tant de sacrifices par l'estime publique.
Synonymes et Contraires

dédommager

verbe dédommager
Fournir une compensation.
Traductions

dédommager

compensate, make it up, recompenseפיצה (פיעל), פִּצָּהschadeloosstellen (voor), vergoeden (voor)entlohnenressarcircompensare, reintegrare, risarcire補償kompenzovatkompenserekompenseraชดเชย (dedɔmaʒe)
verbe transitif
donner de l'argent à qqn pour compenser la perte de qqch L'assurance l'a dédommagé.

dédommager

[dedɔmaʒe] vt → to compensate
dédommager qn de → to compensate sb for (fig) → to repay sb for