défâcher

DÉFÂCHER (SE)

(dé-fâ-ché) v. réfl.
S'apaiser après s'être mis en colère. S'il est fâché, il se défâchera.
Benjamine : Je suis au désespoir de me voir brouillée avec lui. - Mme Abraham : Bon ! bon ! oh ! qu'il se défâchera bientôt ! il t'aime [D'ALLAINVAL, Éc. des Bourg. I, 4]
v. a. Ôter la fâcherie. Il le défâcha par une réponse pleine d'à-propos..

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et si je suis fasché d'un fascheur serviteur, Dessus les vers [en faisant des vers], Boucher, soudain je me desfasche [DU BELL., VI, 7, verso.]
    Quelquefois il te plaist pour l'esprit desfacher, Du luth au ventre creux les languettes toucher [RONS., 866]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et fâcher.

défâcher

DÉFÂCHER (SE). v. pron. S'apaiser après s'être mis en colère. S'il est fâché, qu'il se défâche. S'il se fâche, il aura la peine de se défâcher. Il est familier.

défâcher


DÉFâCHER (se), v. réc. S' apaiser, après s'être mis en colère. Il ne se dit que dans ces phrâses du style proverbial: "S'il s'est fâché, qu'il se défâche: "S'il se fâche, il aura la peine de se défâcher. "Il aura deux peines, celle de se fâcher, et celle de se défâcher.

Traductions

défâcher

calm down