défendu

(Mot repris de défendais)

défendu

DÉFENDU, UE. participe Place bien défendue. Cause bien défendue. Livres défendus. Des marchandises défendues. Armes défendues. Adam mangea du fruit défendu.

Prov. et fig., Bien attaqué bien défendu, La défense a bien répondu à l'attaque.

défendu


DÉFENDU, ÛE, part. et adj. "Place bien défendûe; cause bien défendûe. — Livres défendus; marchandises défendûes. "Adam mangea du fruit défendu, et ce fruit défendu est passé en proverbe.
   Rem. I. On dit, prendre la défense de quelqu'un, le prendre sous sa protection. — Racine a dit de Dieu:
   Il prend l'humble sous sa défense.
Mais, demande d'Olivet, prendre sous sa défense a-t-il été reçu par l'usage? Rien de plus commun que des termes, qui paraissent synonymes, et qui ne peuvent cependant être mis l'un pour l'autre, soit avec les mêmes prépositions, soit avec les mêmes verbes.
   II. Défenses, au pluriel, c'est 1°. En termes de Pratique, ce qu'on répond par écrit aux demandes de la partie adverse. "Doner ses défenses; fournir des défenses. — C'est aussi un Jugement qu'on obtient pour empêcher l'exécution d'un aûtre Jugement. Arrêt de défenses. Obtenir, avoir, faire signifier, faire lever des défenses. — 2°. En termes de Fortification, ce qui sert à mettre à couvert ceux qui défendent une place. "Abatre, ruiner les défenses d'une place. = 3°. Défense du sanglier, les deux dents d'en bâs, qui sortent de la gueule de cet animal, et dont il se sert pour se défendre.

Synonymes et Contraires

défendu

adjectif défendu
Qui fait l'objet d'une interdiction.
Traductions

défendu

ongeoorloofd

défendu

difeso

défendu

defendió

défendu

verteidigt

défendu

defendeu

défendu

защитава

défendu

försvarade

défendu

[defɑ̃dy] adj
le fruit défendu → the forbidden fruit
goûter au fruit défendu → to taste the forbidden fruit