défendeur

(Mot repris de défendeurs)

défendeur, eresse

n.
Dans la langue juridique, personne contre laquelle est intentée une action en justice (par opp. à 2. demandeur).
Remarque: Ne pas confondre avec défenseur.

défendeur

DÉFENDEUR, ERESSE. n. T. de Procédure. Celui, celle à qui on fait une demande en justice, la partie à laquelle le procès est intenté. Il est opposé à Demandeur.

defendeur

Le defendeur pourra informer de son costé, Reus testimonium denuntiare poterit.

Appeler le defendeur, Reum citare.

Le defendeur, Is vnde petitur, Defensor, Reus. B.

Chacun est demandeur et defendeur, Promiscuae sunt intentionis et depulsionis vices, et petitoris, eiusque vnde petitur. B.

Plaider pour le demandeur, ou pour le defendeur, Dicere ab actore vel reo. Bud.

Jusques icy le demandeur a gaigné sa cause: et le defendeur au surplus, Secundum petitorem hactenus res iudicata: caetera is vnde petebatur superior fuisse visus est. Bud.

défendeur


DÉFENDEUR, ERESSE, s. m. et fém. [Défan-deur, derèce; 1re é fer. 2e lon. 3e e muet au 2d, 4e è moy.] Ils ne se disent qu'au Palais, de celui à qui on fait quelque demande en justice. Ils sont oposés à demandeur, demanderesse. — Il ne faut pas confondre défendeur avec défenseur. Il serait aussi ridicule de dire défenseur en ce sens, au Palais, que défendeur dans le langage ordinaire. Dailleurs, ils ont un sens bien diférent. Défendeur est celui qui se défend soi-même, défenseur, celui qui défend les aûtres. — On lit dans une édition, assez peu correcte, des Révolutions Romaines par Vertot: "Dans un litige, et avant le Jugement définitif, le demandeur ne peut troubler le défenseur dans sa possession. Il faut, en cet endroit, le défendeur.

Traductions

défendeur

indiciado

défendeur

defendant

défendeur

المدعى عليه

défendeur

[defɑ̃dœʀ, dʀɛs] nm/f (DROIT)defendant