défortuné

DÉFORTUNÉ

(dé-for-tu-né) adj.
Qui est dans la défortune.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ils signoyent les jours tristes et desfortunez de pierres noires [RAB., Garg I, 10]
    Lasse et desfortunée, pourquoi mon cruel malheur me conserve si longtemps la vie ? [YVER, p. 593]
    Ils [les dogmatiques qui ne peuvent rien prouver] sont si desfortunez (puis-je autrement nommer cela que desfortune ?), si miserables que.... [MONT., II, 344]

ÉTYMOLOGIE

  • Défortune.