dégeler

(Mot repris de dégelés)

dégeler

v.t.
1. Faire fondre ce qui était gelé : Le soleil a dégelé la terre.
2. Fig. Faire perdre sa timidité à qqn ; mettre de l'animation dans une réunion : Ces plaisanteries ont dégelé les invités dérider, détendre
3. En économie, permettre l'utilisation d'une somme : Dégeler des crédits débloquer ; geler
v.i.
Cesser d'être gelé : Le lac dégèle la glace qui le couvre commence à fondre

se dégeler

v.pr.
Devenir moins tendu, plus amical : À la fin du repas, les convives se sont dégelés se détendre

DÉGELER

(dé-je-lé. La syllabe ge prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je dégèle ; je dégèlerai) v. a.
Faire fondre ce qui était gelé. Le vent du sud a dégelé la rivière.
Si l'on fait dégeler trop précipitamment des fruits, ils se pourrissent à l'instant [BUFF., Exp. sur les végét. 4e mém.]
Familièrement, réchauffer.
Il fallut tous les fagots de la petite maison pour le dégeler [HAMILT., Gramm. 9]
Fig.
D'Antin obtint le gouvernement d'Orléanais ; il en fut si transporté qu'il s'écria qu'il était dégelé, que le sort était levé [SAINT-SIMON, 187, 243]
V. n. La rivière dégèle. Impersonnellement. Il dégèle, le temps s'est mis au dégel. Il a dégelé cette nuit. Fig. et populairement, mourir. Le pauvre diable a dégelé cette nuit, est dégelé depuis hier ; par comparaison à un fruit gelé qui, se dégelant, se pourrit.
Se dégeler, v. réfl. Cesser d'être gelé. Les fontaines commencent à se dégeler.

REMARQUE

  • Dégeler, pris neutralement et impersonnellement, ne se construit qu'avec l'auxiliaire avoir : il a dégelé cette nuit. Autrement il se construit avec l'auxiliaire avoir, quand on exprime l'action : ces pommes gelées ont dégelé sans se gâter ; avec l'auxiliaire être, quand on exprime l'état : ces pommes sont dégelées.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quant il [les clercs] ont bien le pueple à leur pooir pelé, Et il ont de l'avoir assez amoncelé, Adonc sunt des prelas bel et gent apelé ; Lors reprennent estat quant il sunt desgelé [J. DE MEUNG, Test. 636]
  • XVe s.
    Mais tost mon esprit se desgelle Lorsque je mouille le gosier, Et je me remets en cervelle Pots et verres à manier [BASSELIN, LVIII]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et geler ; bourguig. déjallai.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉGELER. Ajoutez :
    En parlant d'une personne, se réchauffer.
    Mon âge a de la froideur assez sans en chercher ailleurs ; à grand'peine puis-je dégeler au mois de juillet [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne.]

dégeler

DÉGELER. (Il dégèle; il dégelait.) v. tr. Faire qu'une chose qui était gelée cesse de l'être. Le vent qu'il a fait depuis peu a dégelé la rivière.

Fig., Dégeler quelqu'un, Faire cesser la réserve, la froideur qu'il avait d'abord gardée. Se dégeler, Sortir, dans les rapports sociaux, dans la conversation, de la réserve, de la froideur que l'on avait d'abord gardée par réserve ou par timidité.

SE DÉGELER ou DÉGELER, intransitif signifie Cesser d'être gelé. L'eau de la fontaine commence a se dégeler. La rivière dégèle, commence à dégeler. Faire dégeler de l'eau. Impersonnellement, Il dégèle. Quand il viendra à dégeler.

degeler

Degeler, Regelare.

Synonymes et Contraires

dégeler

verbe dégeler
1.  Faire fondre ce qui est gelé.
2.  Mettre à l'aise.
3.  Rendre une situation moins tendue.
Traductions

dégeler

(deʒle)
verbe transitif
sortir du froid dégeler du poisson surgelé

dégeler

auftauen, tauen, schmelzenthaw, meltdooien, ontdooien, wegsmeltenהפשיר (הפעיל), הִפְשִׁירdesgelar, desglaçardegelideshelarsesgelare, disgelaredegelar, derreter-sedezgheţa, topi解凍ThawTina
verbe intransitif
ne plus être gelé La rivière a dégelé.

dégeler

[deʒ(ə)le]
vt
[+ substance congelée] → to thaw, to thaw out
(fig) → to unfreeze
vi → to thaw, to thaw out
faire dégeler un poulet congelé → to defrost a frozen chicken [deʒ(ə)le] vpr/vi [relations, rapports] → to thaw