dégingandement

DÉGINGANDEMENT

(dé-jin-gan-de-man) s. m.
État, aspect d'une personne dégingandée. Fig. Défaut d'union.
Vu l'humeur de Monsieur incorrigible de tout point, la division du parti irremédiable par une infinité de circonstances, et le dégingandement, si l'on peut se servir de ce mot, passé, présent et à venir de tous ces partis [RETZ, Mém. p. 257, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Dégingandé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉGINGANDEMENT. Ajoutez : - REM. Le texte de Retz citê dans le Dictionnaire n'est point conforme à la nouvelle édition : Vu la division du parti.... et le deshingandement (si l'on peut se servir de ce mot) passé, présent et à venir de toutes ses parties, Mém. t. IV, p. 413, éd. Feillet et Gourdault.