dégoûtement

DÉGOÛTEMENT

(dé-goû-te-man) s. m.
Effet de ce qui dégoûte ; état de celui qui est dégoûté.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Malade d'une sorte de maladie dont les medecins n'ont faict aucune mention, d'un desgoustement de ses actions accoustumées qui l'a contrainct de chercher appetit en des nouvelles [H. EST., Conformité, préface.]
    Après, hantans avec les hommes moins connus, nous rencontrions de la douceur et un desgoustement des fureurs passées [LANOUE, 59]
    Rots aigres et puants, desgoustement, nausée [PARÉ, Introd. 14]
    Mes desgoustements et les jeusnes estranges que je passe digerent mes humeurs peccantes [MONT., IV, 275]

ÉTYMOLOGIE

  • Dégoûter.