dégrat

DÉGRAT

(dé-gra) s. m.
En dégrat se dit du bateau quittant le havre où le navire est ancré et allant chercher ailleurs meilleure pêche.

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. degrat, degré, c'est-à-dire le degré, le point d'où l'on part. Il y a dans l'ancien français se degrater :
    Ribauz nus, qui là se degratent, De toutes parz les feus embattent [G. GUIART, t. II, p. 159, V. 4107 (13093)]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉGRAT. Ajoutez :
    Synonyme de débarcadère.
    C'étaient eux [les Arabes transportés pour crimes à Cayenne] qu'il [un surveillant] employait à porter ses dépêches, à aller chercher les provisions au dégrat de la rivière [, l'Opinion nationale, 16 avr. 1876, Supplément, 2e page, 1re col.]