dégringoler

(Mot repris de dégringolante)

dégringoler

v.i. [ de l'anc. fr. gringoler, de gringole, colline ] Fam.
1. Tomber précipitamment : Il a dégringolé de l'échelle dévaler
2. Perdre rapidement une grande part de sa valeur : Le cours de la viande a dégringolé s'écrouler, s'effondrer décliner
v.t.
Fam. Descendre rapidement, précipitamment : À mon coup de sonnette, elle a dégringolé l'escalier dévaler

dégringoler

(degʀɛ̃gɔle)
verbe intransitif
1. faire une chute précipitée Le couvreur a dégringolé du toit.
2. figuré s'écrouler, perdre de l'intensité Les prix ont dégringolé en deux jours. Son moral a dégringolé après le décès de sa femme.

dégringoler


verbe transitif
descendre très rapidement Le voleur dégringole les étages de l'immeuble pour échapper aux policiers.

DÉGRINGOLER

(dé-grin-go-lé) v. n.
Descendre précipitamment avec la rapidité d'une chute, et surtout avec un sens de moquerie ; on n'emploierait pas ce mot en parlant par exemple d'un homme qui se tuerait dans la chute. Dégringoler d'une échelle. La voiture a dégringolé dans un trou.
Fig. et familièrement.
Si deux ou trois personnes ne soutenaient le bon goût dans Paris, nous dégringolerions dans la barbarie [VOLT., Cité dans CORBLET, Glossaire picard]
Nos ministres dégringolent l'un après l'autre comme les personnages de la lanterne magique [ID., Lett. Mme du Deffant, 3 déc. 1759]
Mlle Clairon et Mme du Chappe soutiennent la gloire de la France ; mais ce n'est pas assez : nous dégringolons furieusement [ID., Lett. Duc de Richelieu, 25 oct. 1761]
v. a.
Dégringoler un escalier [, Dict. de l'Académie]

REMARQUE

  • L'Académie fait, de ce verbe, un verbe actif, parce qu'on dit : dégringoler un escalier ; mais il y a une ellipse, dégringoler un escalier est pour dégringoler le long d'un escalier ; et dégringoler n'est pas plus un verbe actif que ne le sont marcher, courir dans ces phrases : marcher deux heures, courir deux lieues. L'Académie écrirait : les marches que j'ai dégringolées ; la grammaire veut qu'on écrive : les marches que nous avons dégringolé. On ne peut pas dire dégringoler quelque chose ; dégringoler une carafe, etc. Cependant, à l'appui de l'Académie, voy. DESCENDRE (descendre un escalier, une pente).

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, déringoler, dégribouler. Origine inconnue. D'après Richelet, il vient de gringole, corruption de gargouille, gouttière ; cela n'est pas impossible.

dégringoler

DÉGRINGOLER. v. intr. Tomber de haut en bas. Il a failli se tuer en dégringolant dans l'escalier. Sa voiture a dégringolé dans le ravin.

Par extension, il signifie Descendre avec précipitation plus vite qu'on ne voudrait. Il s'est blessé en dégringolant. Transitivement, Dégringoler l'escalier quatre à quatre. Il est familier dans les deux acceptions.

dégringoler


DÉGRINGOLER, v. a. et n. [Dé-grein-golé; 1re et dern. é fer. 2e lon.] Sauter, descendre vite. "Il a dégringolé les montées. Acad. "On lui a fait dégringoler l'escalier. Et, neutralement, sans régime. "Il a dégringolé. — Il est bâs. Dict. Gram. Il est familier. Acad.

Synonymes et Contraires

dégringoler

verbe intransitif dégringoler
2.  Familier. Perdre de sa valeur.
3.  Familier. Déchoir rapidement.

dégringoler

verbe transitif dégringoler
Familier. Descendre rapidement.
dévaler -familier: débouler.
Traductions

dégringoler

הידרדר (התפעל), התגלגל (התפעל), הִתְגַּלְגֵּל

dégringoler

donderen

dégringoler

tumble

dégringoler

[degʀɛ̃gɔle]
vi
[personne] → to tumble, to tumble down; [objets empilés] → to topple over
faire dégringoler → to knock over
Elle a fait dégringoler la pile de livres → She knocked over the stack of books.
(fig) [prix, monnaie] → to collapse
vt [personne] [+ marches, escalier] (en courant) → to race down, to tear down; (en tombant) → to tumble down
Il a dégringolé l'escalier → He raced down the stairs., He tumbled down the stairs.