déguisé, ée

DÉGUISÉ, ÉE

(dé-ghi-zé, zée) part. passé.
Qui a pris un déguisement.
Qui t'aurait reconnu déguisé de la sorte ? [RAC., Plaid. II, 2]
Ne m'aurait-il pas mieux valu passer une longue et délicieuse vie chez le roi Lycomède, déguisé en fille, avec les princesses filles de ce roi ? [FÉN., Dial. des morts, Achille, Chiron.]
Fig. Des sentiments déguisés. La vérité déguisée par les flatteurs.
Et je prends tous ces biens pour des maux déguisés [CORN., Rodog. I, 7]
Un abrégé historique de la vie de plusieurs princes, où leurs vices ne sont pas déguisés [DIDER., Opin. des anc. phil. (Chinois).]