déhanché, ée

DÉHANCHÉ, ÉE

(dé-han-ché, chée) part. passé.
Qui a les hanches rompues ou disloquées.
Où diantre as-tu pêché Les figures d'un corps à demi déhanché ? [HAUTEROCHE, Bourg. de qualité, IV, 6]
Par extension, très fatigué.
.... Il a toujours marché ; Il m'a fallu le suivre, et j'en suis déhanché [HAUTEROCHE, Esprit follet, III, 4]
Terme de vétérinaire. Cheval déhanché, cheval chez lequel la fracture de l'angle externe de l'ilium a produit l'abaissement ou l'effacement de la saillie d'un des angles des hanches ou des deux à la fois.
Familièrement, peu ferme sur ses hanches.