déjeuner

1. déjeuner

v.i. [ lat. disjejunare, rompre le jeûne ]
1. Prendre le repas de midi : Elle déjeune avec son collègue.
2. En Belgique, au Québec et en Suisse, prendre le petit déjeuner.
v.t. ind. (de)
Manger à son déjeuner : Il a déjeuné d'un panini.

2. déjeuner

n.m.
1. Repas de midi ; mets que l'on mange à ce repas : Nous nous retrouverons au déjeuner. Il a fait réchauffer son déjeuner.
2. En Belgique, au Québec et en Suisse, petit déjeuner.
3. Ensemble constitué d'une grande tasse et de sa soucoupe pour servir le petit déjeuner.
Déjeuner de soleil,
étoffe dont la couleur passe au soleil ; fig., chose qui dure peu.
Petit déjeuner,
voir à son ordre alphabétique.

DÉJEUNER1

(dé-jeu-né ; l'Académie écrit jeûner avec un circonflexe, et déjeuner sans accent) v. n.
Faire le repas du matin. Nous causerons de cela en déjeunant. Déjeuner de café, de chocolat, d'un morceau de pâté. Déjeuner avec des amis.
Çà, déjeunons, dit-il : vos poulets sont-ils tendres ? [LA FONT., Fabl. IV, 4]
Du reste, déjeunons, messieurs, et buvons frais [BOILEAU, Lutr. IV]
Lorsque je lis que Périclès sacrifiait tous les matins aux Grâces, ce que j'entends par là, c'est que tous les jours Périclès déjeunait avec Aspasie [MARMONTEL, Mém. liv. VII]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

REMARQUE

  • Déjeuner de, souper de, dîner de, se disent du mets qu'on a mangé : j'ai déjeuné d'une côtelette. Déjeuner avec, souper avec, dîner avec, se disent des personnes avec qui l'on a mangé : j'ai déjeuné avec quelques amis. Cela est fondé en raison, mais souvent négligé dans la pratique, et on dit couramment : déjeuner avec une tasse de café au lait.
    Nous avions comme il faut séparé nos relais Et déjeunions en hâte avec quelques œufs frais [MOL., Fâch. II, 7]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et quant li très [pavillon] l'empereour fu tendus, si se fist maintenant desarmer, et puis s'est un petit desjeüné de pain biscuit et de vin [H. DE VALENC., IV]
    Li vallet foulon se doivent desjeüner en charnage ciez [chez] leur mestre à l'eure de prime [, Liv. des mét. 134]
    ... Se vos m'en volez doner, Sire, à cel vilain en donez, Tant qu'il en soit desjeünez ; Qar il est si mal atornez Que à paine se puet ester [, Ren. 6194]
    De fain estoie sormenez, Et bien me suis desjeünez De vos harenz à bone estraine [, ib. 4006]
    Bateiz ces chozes en un mortier de cuyvre, à un peteil [pilon] de fer, desgeuneiz-vos dou jus par trois matins : gariz sereiz de la maladie des vers [RUTEB., 257]
  • XIVe s.
    Quant les autres compagnons sont venus de leurs questes, ils se doivent desjeuner et donner un peu à menger à leurs chiens [, Modus, f° XLII, verso]
    Jà vivres ont no gent à plenté et assez ; En haste ont repeü ; là se sont desjunez [, Guesclin. 20720]
  • XVe s.
    Et encore en y avoient en la ville beaucoup qui se dejeunoient par les tavernes et buvoient la garnache et la malvoisie chez Lombards, et rien n'en payoient [FROISS., II, II, 115]
    .... Et illec assez près Nous menerent en lieu bel, cler et frès Pour desjuner [CHRIST. DE PISAN, Dit de Poissy.]
  • XVIe s.
    Ilz se desjeunoyent de baisler [bâiller] [RAB., Pant. V, 27]
    La plus querelleuse reformation theologienne de quoy le monde se soit desjeuné il y a long temps [MONT., IV, 128]
    À Nimes le roi fut desjeuné de plaintes contre le mareschal d'Anville [D'AUB., Hist. I, 204]
    .... Où il se pensoit reposer, quand on le desjeuna de la prise de Marans [ID., ib. III, 109]
    Ils se desjeunerent [firent leur profit] de ce butin, en se retirant à Thoul [CARL., VII, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et jeûner, proprement cesser de jeûner, se mettre à manger ; génev. déjuner. En provençal dejunar, en italien digiunare signifient jeûner. La forme ancienne est se desjeuner, s'ôter du jeûne.

déjeuner

DÉJEUNER. v. intr. Faire le repas du matin ou celui du milieu du jour. Il n'a point encore déjeuné. Déjeuner de café, de chocolat. Déjeuner d'un pâté. Gardez les restes du dîner, nous en déjeunerons demain. Nous déjeunerons à une heure précise.

déjeuner

DÉJEUNER. n. m. Repas du matin ou celui du milieu du jour. Son déjeuner lui pèse sur l'estomac. Les magasins restent généralement fermés à l'heure du déjeuner. Déjeuner du matin. Déjeuner de midi. Le petit déjeuner, Celui qui se prend au lever.

Il se dit aussi des Mets, des aliments qu'on mange à ce repas. Quel bon déjeuner on nous a servi!

Fig. et fam., C'est un déjeuner de soleil, se dit d'une Étoffe dont la couleur passe vite au soleil. Il se dit, par extension, de Tout ce qui est vite fané, éphémère et passager.

Il désigne encore une Espèce de petit plateau garni d'une tasse, d'une soucoupe, d'un sucrier, etc. Un déjeuner de porcelaine.

Traductions

déjeuner

(deʒœne)
verbe intransitif
1. prendre le repas de midi Nous avons déjeuné chez moi.
2. prendre le repas du matin Il a très peu déjeuné.

déjeuner

Mittagessen, Diner, essen, fressen, genießen, speisen, zu Mittag essendinner, breakfast, lunch, midday meal, dine, eat, feed, snack, luncheonlunch, dineren, middageten, middagmaal, eten, diner, lunchen, ontbijten, bikken, gebruiken, noenmaal, nuttigen, vretenארוחת צהרים (נ), סעד (פ'), סָעַדeet, middageteобедmenjaroběd, obědvat, poobědvatæde, middag, spise, frokosttagmanĝi, tagmanĝocomida, desayunar, cena, comer, almorzarsyödä, lounaseszikétapranzo, colazione, mangiare, pranzaremiddag, spise, lunsjjeść, jeść obiad, obiad, lunchalmoço, almoçar, comer, jantarmîncaесть, обедать, пообедать, съесть, завтракать, обедäta, spisa, lunchyemek, öğle yemeğiγευματίζω, γεύμαغَدَاءٌručak昼食점심อาหารกลางวันbữa trưa午餐午餐 (deʒœne)
nom masculin
1. repas du milieu de la journée Le déjeuner est prêt à l'heure du déjeuner
repas de travail avoir un déjeuner d'affaires
2. repas du matin prendre son petit déjeuner

déjeuner

[deʒœne]
vi → to have lunch; (le matin) → to have breakfast
nm
lunch
déjeuner d'affaires → business lunch
(= petit déjeuner) → breakfast