délasser

(Mot repris de délasse)

délasser

v.t. [ de 2. las ]
Éliminer la fatigue physique ou intellectuelle de : Un bon film nous délassera détendre, relaxer ; fatiguer, surmener
Remarque: Ne pas confondre avec délacer.

se délasser

v.pr.
Se reposer de sa fatigue physique ou intellectuelle : Elle s'est délassée en s'allongeant un moment sur la pelouse se détendre, se relaxer

DÉLASSER

(dé-lâ-sé) v. a.
Ôter la lassitude. Le sommeil l'a délassé.
J'ai cru qu'en un lieu où vous ne songez qu'à vous délasser l'esprit, vous pourriez accorder à l'entretien d'Amadis quelques-unes de ces heures que vous donnez aux gentilshommes de votre province [VOIT., Lettre 3]
Il faut délasser l'esprit qui est trop tendu [D'ABLANC., Apophth. dans RICHELET]
Alexandre, étant à Éphèse, pour se délasser l'esprit, allait souvent à la boutique d'Apelle, qui était un fameux peintre de son temps [DU RYER, Supplém. de Q. Curce, liv. II, ch. 6, dans RICHELET.]
Une princesse qui délassait Louis des soins de la royauté [MASS., Or. fun. Louis XI]
Absolument.
Car qui délasse hors de propos, il lasse [PASC., P. Éloq. 8]
Se délasser, v. réfl. Se reposer de ses fatigues, prendre du relâche.
Si je suis las, je me délasse ; J'écris, je lis, je mange et boi, Plus heureux cent fois que le roi [RÉGNIER, Ép. III]
Du moins une heure ou deux je veux qu'il se délasse [CORN., Cid, IV, 5]
Je me délasserais parmi les précipices Et dans le seul repos trouverais des supplices [ROTROU, Antig. V, 8]
.... Des gens se délassent à venir débiter les choses qui se passent [MOL., Éc. des f. I, 1]
Allons nous délasser à voir d'autres procès [RAC., Plaid. III, 4]
Après quelque séjour que cet empereur fit dans Aquilée, afin de se délasser des travaux de la guerre [FLÉCH., Hist. de Théodose, III, 100]
Il est temps de vous délasser de tous vos travaux [FÉN., Tél. I]
Il se délassait à écouter des hommes savants [ID., ib. II]
Il est à propos de vous délasser de vos peines [ID., ib. VIII]
C'est là qu'ils vont se délasser de l'ennui des plaisirs [MASS., Car. Resp. hum.]
Autour de moi, sous l'ombrage, Accourez vous délasser [BÉRANG., Ménétr.]
Se délasser de, se dit aussi avec un verbe à l'infinitif.
Je m'y promenai même quelques instants pour me délasser d'avoir été assise toute la matinée [MARIVAUX, Marian ne, 11e part.]
Fig.
Sa cruauté se délasse dans la débauche [DIDER., Claude et Néron, I, § 85]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et las. Ce verbe paraît avoir été introduit vers le commencement du XVIIe siècle ; du moins, nous n'en avons pas d'exemple antérieur.

délasser

DÉLASSER. v. tr. Délivrer de la lassitude. Le changement d'occupation délasse l'esprit. Se délasser d'une fatigue, d'une longue application. Absolument, Le sommeil, le jeu délasse.

delasser

Se Delasser, Lassitudinem ex corpore exigere.

Le nitrum delasse, Reficit lassitudines nitrum.

Synonymes et Contraires

délasser

verbe délasser
Faire cesser la fatigue.

délasser (se)

verbe pronominal délasser (se)
Traductions

délasser

svagareрелакс放寬Relaxพักผ่อน (delɑse)
verbe transitif
soulager la fatigue Ce bain chaud m'a délassé.

délasser

[delɑse] vt
(= reposer) → to relax
La lecture délasse → Reading's relaxing.
(= divertir) → to entertain

délasser_se

[delɑse] vpr/vi → to relax
J'ai pris un bain pour me délasser → I had a bath to relax myself.