délibérer

(Mot repris de délibérerait)

délibérer

v.i. [ lat. deliberare, de libra, balance ]
1. Étudier une question avec d'autres personnes : Le jury du festival délibère sur le film à récompenser débattre, discuter de
2. Sout. Méditer une décision à prendre : Elle délibère depuis quelques jours sur l'opportunité d'accepter ce poste s'interroger, réfléchir

DÉLIBÉRER1

(dé-li-bé-ré. L'Académie ne conjugue pas ce verbe ; mais, selon l'orthographe qu'elle suit dans les cas analogues, on changera, devant une syllabe muette, l'accent aigu de la syllabe bé en accent grave : je délibère, excepté, ce qui est contre l'analogie, au futur et au conditionnel : je délibérerai, je délibérerais) v. n.
Mettre en délibération.
On délibéra si on assiégerait Mons ou Valenciennes [SARAZIN, Œuvres, 1re partie, dans RICHELET]
Après, on délibéra des remèdes [PERROT D'ABLANCOURT, Tac. 25]
Ils délibéraient de rendre la liberté au peuple romain [ID., ib. 125]
Et je puis dire enfin que jamais potentat N'eut à délibérer d'un si grand coup d'État [CORN., Pomp. I, 1]
N'en délibérons plus, cette pitié l'emporte [ID., Cinna, II, 1]
Je vous laisse avec lui pour en délibérer [ID., Rodog. III, 1]
Après ce grand exemple en vain on délibère [ID., Nicom. V, 2]
C'est une chose déplorable de voir tous les hommes ne délibérer que des moyens et point de la fin [PASC., dans COUSIN]
C'est l'Occident qui délibère sur la ruine de l'Orient et sur les moyens d'exécuter une vengeance suspendue depuis plus d'un siècle [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. VI, p. 184, dans POUGENS]
Absolument.
C'est de quoi le sénat pourra délibérer [CORN., Nicom. V, 10]
L'amour n'est plus le maître alors qu'on délibère [ID., Pulch. II, 4]
Ne faut-il que délibérer, La cour en conseillers foisonne ; Est-il besoin d'exécuter, L'on ne rencontre plus personne [LA FONT., Fabl. II, 2]
.... Pourquoi délibérer ? De tous les deux, madame, il se faut assurer [RAC., Athal. II, 5]
Tandis que les méchants délibèrent entre eux [ID., ib. III, 6]
Uniquement occupés de leurs projets (et ils n'en forment que de grands et de hardis), ils délibèrent promptement et exécutent de même [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 428, dans POUGENS]
L'ambassadeur m'attend ; consulte, délibère ; Dans une heure avec moi tu reverras mon père [VOLT., Brutus, IV, 3]
.... Un homme téméraire Confond en agissant celui qui délibère [ID., Triumv. II, 2]
Le temps de délibérer était passé, et celui d'agir enfin venu ; le 9 mai 1812, Napoléon, jusque-là toujours triomphant, sort d'un palais où il ne devait plus rentrer que vaincu [SÉGUR, Hist. de Nap. III, 1]
Terme de jurisprudence. L'héritier a un délai pour faire inventaire et délibérer, c'est-à-dire pour accepter ou répudier la succession. Hésiter à se résoudre.
Pendant qu'il délibère, vous êtes déjà hors de portée [LA BRUY., II]
Ne délibérons plus [RAC., Iph. IV, 7]
Contre un tel ennemi [l'amour] le vrai courage consiste à fuir sans délibérer [FÉN., Tél. VII]
Prendre une délibération, se déterminer. La force publique ne délibère pas. J'ai délibéré de faire cela.
Cujas avait délibéré, au cas qu'il mourût sans enfants, de donner son bien à Scaliger [COLOMIÈS, dans RICHELET]
Quand saint Pierre et les apôtres délibérèrent d'abolir la circoncision.... [PASC., Rel. 32]
V. a. Délibérer une affaire, la mettre en délibération. Voilà ce qui a été délibéré.
L'affaire est d'importance, et, bien considérée, Mérite en plein conseil d'être délibérée [CORN., Cid, II, 9]
Le hasard a fait ce que la prudence des pères avait délibéré [MOL., Fourb. III, 9]
Terme de palais. Délibérer une consultation.

REMARQUE

  • On dit délibérer d'une chose et délibérer sur une chose. Dans le XVIIe siècle délibérer de était presque exclusivement employé.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Parquoy [oreille coupée] lui qui estoït deliberé estre homme d'eglise, est inhabile à jamais l'estre [DU CANGE, auris.]
    Et se delibera de leur courre sus [COMM., I, 2]
    Se delibera [le roy] de se venir mettre dedans Paris [ID., ib.]
    .... Que ung chascun se deliberast de bien faire, car il deliberoit de tempter la fortune [ID., I, 3]
    Touteffois delibera le duc l'assault, mais nul ne se trouva de ceste oppinion que luy [ID., III, 10]
    Et se delibera n'en bouger [ID., I, 9]
  • XVIe s.
    Lors Pantagruel delibera visiter la grande université de Paris [RAB., Pant. II, 7]
    D'avant que marcher oultre il seroyt bon deliberer de ce que est à faire [ID., ib. II, 24]
    Il delibera de soustenir ce pas, et faire acheter aux ennemis.... [MONT., I, 243]
    Le roy les ayant leues, et dict qu'il en delibereroit [ID., III, 103]
    La pluspart de la noblesse, ayant entendu l'execution de Vassy, se delibera de venir près Paris [LANOUE, 547]
    Encores que l'homme pense et delibere, c'est à Dieu de donner accomplissement à l'œuvre qu'il entreprend [ID., 548]
    Il leur donna terme pour en deliberer, et s'en resouldre, l'espace de trente jours [AMYOT, Cor. 47]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. deliberar ; ital. deliberare ; du latin deliberare, que les étymologistes latins tirent de de, et librare, peser.

DÉLIBÉRER2

(dé-li-bé-ré) v. a.
Terme de manége. Délibérer un cheval, le déterminer aux allures qu'il a de la peine à prendre.

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et libérer, mettre en liberté, dégager.

délibérer

DÉLIBÉRER. v. intr. Se livrer à un examen approfondi à propos d'une question. Il a longtemps délibéré sur ce qu'il devait faire. Je ne me déciderai pas à cela avant d'avoir mûrement délibéré. Il partit sans délibérer, Sans hésiter.

De propos délibéré, À dessein, exprès, après y avoir bien pensé. On lui a rendu ce mauvais office de propos délibéré.

Il signifie aussi Se livrer avec d'autres personnes à un examen approfondi à propos d'une question. Il n'y a pas lieu à délibérer. Il n'y a pas à délibérer. Délibérer d'une chose. Délibérer sur une matière, sur une question, sur une affaire importante. Ils délibérèrent entre eux. Je vais en délibérer avec lui. Le jury, la cour a délibéré pendant trois heures. Le tribunal ordonna qu'il en serait délibéré dans la chambre du Conseil. Les délais accordés à l'héritier bénéficiaire pour faire inventaire et délibérer.

Il se dit aussi du Résultat de cet examen approfondi et signifie Décider. Dans ce cas, il est employé transitivement. J'ai délibéré de partir. On délibéra d'aller à l'ennemi. Il a été délibéré en séance du Conseil. C'est une chose bien délibérée. Qu'a-t-on délibéré?

deliberer

Deliberer, acut. Est traiter par conference d'opinions d'aucune chose, Consultare. Ainsi dit on, Il faut deliberer de la guerre, De bello consultandum est. Liu. lib. 23.

Deliberé, neutr. acut. C'est resolu et arresté au conseil. Mot usité és consultations des Advocats reduites par escrit, esquelles à la fin est apposée cette clause, Deliberé au conseil, etc. C'est à dire, conclu et resolu par l'advis du conseil. Selon laquelle signification l'on dit, Ils ont deliberé de vaincre ou mourir, ce que Tite Live au 23. livr. rend ainsi, Obstinauerunt animis aut vincere aut mori.

Deliberer ensemblement avec quelqu'un de quelque affaire, Consociare consilia cum aliquo.

Delibere toy, Accinge te, Animo virili praesentique vt sis, para, Para animos, dextrasque.

Il est bien deliberé, Abest ei animus.

Nous sommes bien deliberez de courage, Alacres animo sumus.

Il est ainsi deliberé, Ita paratum est.

Avoir deliberé, Constitutum habere.

J'ay deliberé et arresté en mon esprit, Constitutum est mihi, Certum est, Deliberatum est mihi.

J'ay deliberé de le faire ainsi, Consilium est ita facere.

J'ay deliberé de plustost le renier, que de le payer, Mihi abiurare certius est, quam dependere.

J'avoy deliberé d'y aller, Mihi erat in animo ire.

Ce que j'avoy deliberé de dire, Quas partes mihi ipse sumpseram.

Estre tout resolu ou deliberé, Statuere. B.

Se deliberer, Capere impetum. B. ex Suetonio.

Que ne te deliberes-tu de ce faire? Quin igitur ad hoc accingeris? B. ex Liuio.

Estre deliberé de, etc. Imperium cepisse frumentationes abolendi. B. ex Sueton.

Flavius fut une fois deliberé de, etc. Cepisse imperium Flauius ferebatur in scena Neronem aggrediendi. B. ex Tacito.

Cependant qu'ils estoient deliberez, Rex impetu animorum vtendum ratus, secunda vigilia castra mouit. B.

Les parties sont appointées à estre deliberé, Ex altercatione partium res decerni non potuit, iudexque deliberandum pronuntiauit. Bud.

Deliberer tous ensemble, sans particulierement demander l'opinion de l'un ne de l'autre, Inire confusam sententiam. B.

Elle se delibere ne vouloir plus vivre, Troye destruite, Abnegat excisa vitam producere Troia.

Se deliberer de frapper, Parare vim.

Synonymes et Contraires

délibérer

verbe intransitif délibérer
1.  Discuter en vue d'une décision.
2.  Littéraire. Réfléchir avant de décider.

délibérer

verbe transitif délibérer
Examiner une question.
Traductions

délibérer

התדיין (התפעל), התייעץ (התפעל), הִתְדַּיֵּןdeliberateabsichtlicheумишленоtahallinenavsiktlig (delibeʀe)
verbe intransitif
discuter pour prendre une décision délibérer de qqch

délibérer

[delibeʀe] vi → to deliberate