déliquescence

déliquescence

[ delikɛsɑ̃s] n.f.
1. État de ce qui se décompose, disparaît : Une société en déliquescence décadence, dégénérescence, effondrement ; épanouissement, essor
2. Affaiblissement des capacités intellectuelles : Ces signes de déliquescence sont les manifestations de l'âge déchéance, décrépitude ; pétulance, vivacité

DÉLIQUESCENCE

(dé-li-kuè-ssan-s') s. f.
Terme de chimie. Phénomène offert par certains corps solides qui attirent l'humidité de l'air et se dissolvent.

ÉTYMOLOGIE

  • Déliquescent.

déliquescence

DÉLIQUESCENCE. n. f. T. de Chimie. Propriété qu'ont certains corps solides d'absorber l'humidité de l'air et de passer ensuite à l'état liquide ou semi-liquide.

On le dit également de l'État d'un corps ainsi pénétré par l'humidité. Un sel qui tombe en déliquescence.

Il s'emploie aussi au figuré pour exprimer l'État de corruption, de décomposition d'une société, d'une littérature caractérisée à la fois par l'excès de la recherche et du mauvais goût et par la mollesse et la tendance à l'immoralité. Une société, un régime politique, un art en déliquescence.

Synonymes et Contraires

déliquescence

nom féminin déliquescence
2.  État d'affaiblissement extrême.
Traductions

déliquescence

deliquescenza

déliquescence

فشل

déliquescence

απέτυχε

déliquescence

失败

déliquescence

失敗

déliquescence

mislykkedes

déliquescence

실패

déliquescence

misslyckades

déliquescence

[delikesɑ̃s] nf
en déliquescence → in decline
en pleine déliquescence [pouvoir politique, État, institutions, régime] → in total decline