délité, ée

DÉLITÉ, ÉE1

(dé-li-té, tée) part. passé.
Pierre délitée, pierre placée autrement qu'elle n'était dans son lit de carrière.
Chaux délitée, chaux qui s'est levée par feuilles en attirant l'humidité de l'air.

DÉLITÉ, ÉE2

(dé-li-té, tée) adj.
Néologisme. Sorti de son lit.
Délité le 22 à sept heures ; un bain emporta le reste de ma fatigue [CHATEAUBR., Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. V, Chapelle, ma chambre d'auberge, description de Waldmünchen]