démériter

(Mot repris de démérités)

démériter

v.i. (Surtout en tournure négative)
1. (de) Agir de manière telle que l'on perd la confiance, l'estime ou l'affection de qqn : Avec ce nouveau disque, elle n'a pas démérité de la chanson française.
2. (Sans compl.) Encourir la réprobation : Elle n'a jamais démérité.

démériter

(demeʀite)
verbe intransitif
agir de façon à être blâmé, critiqué Il n'a jamais démérité dans son travail.

DÉMÉRITER

(dé-mé-ri-té) v. n.
Agir de manière à perdre l'estime, la bienveillance. Démériter de quelqu'un. Démériter auprès de quelqu'un.
En style dogmatique, faire quelque chose qui prive de la grâce de Dieu.
Dieu a donné aux hommes le libre arbitre, pour pouvoir démériter s'ils le veulent [FÉN., t. III, p. 333]
L'atome à qui Dieu aura donné la pensée peut mériter ou démériter [VOLT., Ph. ignor. 29]

SYNONYME

  • DÉMÉRITER AUPRÈS, DÉMÉRITER DE. Démériter auprès de quelqu'un, c'est faire quelque chose qui, sans le toucher directement, prive cependant de sa bienveillance. Démériter de quelqu'un, c'est abuser de la confiance qu'il nous avait accordée et dont nous jouissions.

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et mériter. L'ancien français disait demerir.

démériter

DÉMÉRITER. v. intr. Faire quelque chose qui prive de l'estime, de la bienveillance, de l'affection de quelqu'un. Je n'ai point démérité de vous, auprès de vous. Absolument, En quoi ai-je démérité?

Il signifie, en termes de Théologie, Faire quelque chose qui prive de la grâce de Dieu. À son âge, on est capable de mériter et de démériter. Pour mériter et démériter, il faut agir avec liberté.

Traductions

démériter

[demeʀite] vi
démériter auprès de qn → to come down in sb's estimation
sans démériter → without having anything to be ashamed of