démailloter

(Mot repris de démaillotait)

DÉMAILLOTER

(dé-ma-llo-té, ll mouillées, et non dé-ma-yo-té) v. a.
Oter du maillot. Démailloter un enfant. Se démailloter, v. réfl. Défaire son maillot. Cet enfant se démaillote à chaque instant.

REMARQUE

  • L'Académie écrit démailloter avec un seul t, et emmaillotter avec deux t ; c'est une anomalie à faire disparaître, les anciennes éditions plus conséquentes avaient démaillotter par deux t ; ou bien il faut écrire emmaillotter avec un seul t.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Vous apprestez les robes des petits enfants, quand les voulez demailloter [RABEL., dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et maillot.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉMAILLOTER. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
    Là le print [un enfant] Gloriande, qui fu suer Ansenis, Et le desmaillota et lui baisa le vis [, les Enfances Ogier, dans BRUN DE LA MONTAIGNE, éd. P. Meyer, Paris, 1875, p. X]

démailloter

DÉMAILLOTER. v. tr. Débarrasser du maillot. Démailloter un enfant.

démâilloter


DÉMâILLOTER, v. a. [Démâ-glio-té: 1re. et dern. é fer. 2e. lon. mouillez les ll] ôter un enfant du mâillot.