démancher

(Mot repris de démanchaient)

démancher

v.t.
1. Ôter le manche de : Elle a démanché son couteau.
2. Défaire les parties de qqch : Démancher une table démonter, disloquer
3. Fam. Désarticuler un membre : Le choc lui a démanché la jambe démettre

se démancher

v.pr.
1. Perdre son manche : La bêche s'est démanchée.
2. Fig., fam. Se donner beaucoup de mal pour obtenir qqch : Elle s'est démanchée pour trouver un cadeau se démener

DÉMANCHER1

(dé-man-ché) v. a.
Ôter le manche d'un instrument.
Fig. Disloquer, désunir.
V. n.Terme de musique. C'est dans les instruments à manche, comme le violon, le violoncelle, la guitare, quitter le manche, sortir du manche, qui est la position naturelle de la main gauche, pour la porter sur la table de l'instrument et obtenir des sons plus aigus.
Se démancher, v. réfl. Se séparer de son manche. Ce maillet s'est démanché. Fig. Se disloquer, se désunir. Elle [l'affaire du bonnet] avait donné lieu à plusieurs ducs de se soutenir ensemble, et de veiller à ce qu'aucun ne vît le premier président.
M. d'Aumont, et fort peu d'autres se démanchèrent [SAINT-SIMON, 404, 2]
Avec ellipse du pronom se.
Il importait aux confidents de l'intrigue [des nobles inférieurs aux ducs] de ne pas laisser démancher le parti [SAINT-SIMON, 463, 20]
Populairement. Se démancher, se démener, s'intriguer beaucoup. Qu'avez-vous besoin de tant vous démancher ?

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Li boucliers sont desmanchiés ; Les targes fraintes et fendues [G. GUIART, ms. f° 319, dans LACURNE]
  • XVe s.
    Lors trait l'espée et fiert l'autre sur le dextre bras et luy fait voller emmy la place ; quant celluy se sentit desmanché du bras.... [, Perceforest, t. I, f° 67]
    Si l'instrument ne se desmanche [COQUILLART, le Monologue des Perruques.]
  • XVIe s.
    Demanchez la croix, et du manche chassez-les au loin [MARG., Nouv. XLVI]
    Ces impressions, nées de la desbauche d'un esprit desmanché, vont nageant incertainement en la fantasie [MONT., II, 147]
    Si leurs actions se desmancherent [ne répondirent pas à leur amitié], ils n'estoyent ny amis, selon ma mesure, l'un de l'aultre, ny amis à eulx mesmes [ID., I, 214]
    Quand quelque piece [d'un état] se desmanche, on peult l'estayer [ID., IV, 82]
    Desmanchez vos chalumeaux [DU BELLAY, III, 36, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et manche, s. m.

DÉMANCHER2

(dé-man-ché) v. n.
Terme de marine. Sortir de la Manche ou d'un bras de mer quelconque.

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et la Manche.

démancher

DÉMANCHER. v. tr. Tirer un instrument de son manche. Démancher une cognée, un couteau. Démancher un balai.

Dans la langue familière, il signifie, par analogie, Disloquer, séparer des parties assemblées. Il m'a démanché le bras. Fig., Il y a quelque chose qui se démanche dans cette affaire.

Il s'emploie, en termes de Musique, comme verbe intransitif et il signifie Placer la main sur le manche du violon, de l'alto, de la basse, de manière à tirer des sons plus aigus. On peut jouer cet air sans démancher.

Le participe passé DÉMANCHÉ s'emploie comme nom masculin dans cette acception, L'art du démanché.

démancher

DÉMANCHER. v. intr. T. de Marine. Sortir d'un bras de mer, d'une manche.