démembrer

(Mot repris de démembres)

démembrer

v.t.
1. Diviser un tout en parties : Démembrer un domaine fractionner, morceler, partager ; remembrer démanteler, diviser ; réunifier
2. Priver de ses membres un animal, sa carcasse.

démembrer

(demɑ̃bʀe)
verbe transitif
1. unifier diviser en plusieurs éléments ce qui formait un tout démembrer une exploitation agricole
2. animal séparer de son corps les membres d'un animal démembrer un lapin

DÉMEMBRER

(dé-man-bré) v. a.
Découper un corps par membres.
On écorche, on taille, on démembre Messire loup ; le monarque en soupa, Et de sa peau s'enveloppa [LA FONT., Fabl. VIII, 3]
Écorcher, démembrer un pauvre animal sans défense [J. J. ROUSS., Ém. II]
Par exagération et familièrement, tirer quelqu'un avec violence.
L'une le tire d'un côté, l'autre de l'autre ; on le démembre peut-être à l'heure que je vous parle : est-ce que vous souffrirez cela ? [DANCOURT, Foire de Besons, sc. 6]
Ah ! monsieur, touchez là.... - Cet homme assurément prétend me démembrer [REGNARD, Légat. III, 2]
Fig.
Condillac ne fait que démembrer Locke, et il s'égare toutes les fois qu'il marche sans lui [CHATEAUB., Génie, III, II, 3]
Diviser les parties d'un tout ; détacher quelque partie de ce qui formait un corps. Démembrer un État. Démembrer un ministère.
Rome voit par leurs mains [de César et de Pompée] démembrer sa puissance [BRÉBEUF, Pharsale, I]
[Il François 1er] chargea l'agent de l'empereur de mander à son maître la résolution où il était de passer plutôt toute sa vie en prison que de rien démembrer de ses États [ROLLIN, Traité des Ét. liv. V, 1re part. § 7]
Je parlerai pour démembrer les évêchés trop étendus, parce qu'on m'a dit que ce serait un grand bien [MAINTENON, Lett. au card. de Noailles, 27 janv. 1699]
Il sentait ses forces s'affaiblir, et craignait qu'après lui cet empire français, ce grand trophée de tant de travaux et de victoires, ne fût démembré [SÉGUR, Hist. de Napol. II, 3]
Terme féodal. Démembrer un fief, en faire le démembrement.
Se démembrer, v. réfl. Être démembré, être divisé. L'empire de Charlemagne se démembra sous ses faibles successeurs.
Le sort des petits États est de s'étendre ; celui des grands, de se démembrer [RAYNAL, Hist. phil. XIII, 1]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Qui lui veïst Sarazins desmembrer [, Ch. de Rol. CXLV]
  • XIIe s.
    Par jugement sera tout desmenbrez [, Ronc. p. 16]
    À la justice puis les cumande à livrer, à pendre u à ardeir u vifs à desmembrer [, Th. le mart. 27]
    Por le mostier ardoir et demembrer [, Garin le Loherain, t. I, p. 12]
  • XIIIe s.
    Cis [Néron] ot le cuer plus dur que pierre, Quant il fist occire son frere, Et si fist demembrer sa mere [, la Rose, 6218]
    Les homes qui tienent fié dou chief seignor, pevent toz leur fiés vendre par l'assise, et partie de leur fiés doner et desmembrer por partie dou service [, Ass. de J. I, 216]
  • XVe s.
    Et si je le fesoie, vous m'en devriez blasmer, non pas blasmer seulement, mais mon corps justicier et desmembrer [FROISS., I, I, 166]
  • XVIe s.
    Il ne faut point se desmembrer de la societé civile, et faire un estable et vie à part pour mieux vaquer [à la contemplation] [LANOUE, 542]
    Ces pierres, venans à donner dedans celle machine, en froisserent toute la base, et desmembrerent et despecerent la liaison des galeres qui la soustenoient [AMYOT, Marcell. 24]
    Le senat ne tint compte de faire informer à l'encontre de ceulx qui avoient desmembré le pauvre Cinna [ID., Brutus, 26]
    Il le feit desmembrer avec deux arbres haults et droits qu'il feit courber l'un devers l'autre [ID., Alex. 76]
    À quoi faire desmembrons-nous en divorce un bastiment tissu d'une si joincte et fraternelle correspondance ? au rebours, renouons-le par mutuels offices : que l'esprit esveille et vivifie la pesanteur du corps, le corps arreste la legereté de l'esprit et la fixe [MONT., III, 13]
    Nul ne prend son esbat à veoir des bestes s'entrejouer et caresser, et nul ne fault de le prendre à les veoir s'entredeschirer et desmembrer [ID., II, 132]
    Fabius qui aima mieulx laisser desmembrer son auctorité que.... [ID., III, 20]
    Les filles riches et heritieres sont mariées avec les riches, d'où sont desmembrées et aneanties aucunes maisons, et les autres relevées et enrichies [CHARRON, Sagesse, I, 64]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. desmembrar ; ital. dismembrare ; du latin demembrare, formé de de, et membrum, membre.

démembrer

DÉMEMBRER. v. tr. Mutiler en arrachant les membres. Les Bacchantes déchirèrent et démembrèrent Penthée.

Il signifie au figuré Diminuer un tout d'une ou plusieurs de ses parties. À la mort d'Alexandre, son Empire fut démembré. On a démembré ce ministère, on en a séparé plusieurs attributions.

Synonymes et Contraires

démembrer

verbe démembrer
Traductions

démembrer

dismember

démembrer

desmembrar

démembrer

[demɑ̃bʀe] vt → to dismember