démesure

(Mot repris de démesures)

démesure

n.f.
Excès, outrance qui se manifeste dans les propos, le comportement, les sentiments : Son ambition confine à la démesure.

démesure

(deməzyʀ)
nom féminin
exagération dans son attitude, dans son comportement Il agit toujours avec démesure quand il est avec ses enfants.

DÉMESURE

(dé-me-zu-r') s. f.
Manque de mesure, violence, orgueil. Mot tombé en désuétude, mais qui est excellent, et qu'on pourrait rétablir à l'aide de démesuré.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Une rampoigne [reproche] [il] lui dit par desmesure [, Ronc. p. 64]
    Diex ! por quoi l'aim [l'aimé-je], quant je ne lui puis plaire ? Ore ai-je dit folie et desmesure ; Qu'en bien aimer ne doit avoir mesure [, Couci, p. 126]
    Biax fu Raoul et de gente faiture ; S'en lui n'eüst un poi de desmesure [violence, orgueil], Mieudres [meilleur] vasals [guerrier] ne tinst onques droiture [, Raoul de C. 19]
  • XIIIe s.
    Li moine retendront son gage Ou li meïsmes en ostage ; Que felon sont à desmesure [, Ren. 6559]
    Mes tant est fors à desmesure, Qu'il ne cremoit [craignait] nule armeüre [, la Rose, 15551]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et mesure ; provenç. et espagn. desmesura ; ital. dismisura.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉMESURE. - HIST. Ajoutez :
  • XVe s.
    Aussi ne seroit-elle pas contente, s'il [le mari] n'avoit paine et meschief à desmesure [, les Quinze Joyes de mariage, p. 80]

démesuré

DÉMESURÉ, ÉE. adj. Qui excède la mesure ordinaire. C'est un homme d'une taille démesurée. Fig., Il est d'une ambition démesurée. Il a une envie démesurée de vous voir.

démesuré


DÉMESURÉ, ÉE, adj. [Démezuré, ré-e; 1re et 4e é fer. 2e e muet.] Qui excède la mesure ordinaire. "Homme d'une grôsseur démesurée. — Extrême, excessif. Ambition, envie démesurée. = Cet adjectif suit toujours le substantif, même au masculin.

Synonymes et Contraires

démesure

nom féminin démesure
Traductions

démesure

Übermaß

démesure

eccessività

démesure

[dem(ə)zyʀ] nfoutrageousness